Saint-Brieuc : une banque propose des commerces à loyers modérés pour redynamiser le centre-ville

Publié le Mis à jour le
Écrit par Eric Nedjar

Comment lutter contre les devantures qui se vident dans le centre de certaines villes moyennes ? A St-Brieuc, c'est une banque, le Crédit Agricole, qui a pris l'initiative de proposer des loyers réduits pour aider de nouveaux commerçants à s'installer. Nom de l'opération : Boutiques Starter.

Depuis quelques années, les centres-villes se vident de leurs commerces. Selon une récente étude réalisée par le secrétariat chargé du commerce, de l’artisanat, cette tendance tend même à s’accentuer. Ainsi, entre 2001 et 2015, le taux de vacance commercial en France serait ainsi passé de 6,1 % à 10,4 %. Et ce sont les villes moyennes (10 000 à 100 000 habitants) qui sont les plus concernées.

Crise et concurrence des grands centres commerciaux

La concurrence des grandes zones commerciales situées en périphérie des agglomérations, ainsi que le ralentissement de la consommation expliquent en grande partie ces difficultés. Le coût des loyers qui ont fortement augmenté avant la crise, est un frein qu’il faut également prendre en compte.

Opération "Boutiques Starter"

Ainsi, à Saint-Brieuc, ville dont le taux de magasins vacants atteint les 18,9 %, le Crédit Agricole des Côtes-d'Armor a décidé d’investir dans la remise à neuf de locaux pour les louer ensuite à des tarifs 30 à 50% moins chers que les prix pratiqués habituellement. En partenariat avec la ville, la Chambre de commerce et d’industrie des Côtes-d’Armor et l’Union des commerçants de Saint-Brieuc, cette initiative répond à un double objectif : redynamiser le centre-ville de Saint-Brieuc, mais aussi permettre aux jeunes créateurs de commerce de se lancer plus sereinement dans leur nouvelle activité. Ces loyers sont accordés pour une période de 23 mois. 

durée de la vidéo: 01 min 46
Des commerces à loyers modérés pour redynamiser le centre-ville de Saint-Brieuc