Saint-Brieuc : saisie de 157 coquilles Saint-Jacques

Des quotas strictes sont appliqués pour la pêche des coquilles Saint-Jacques / © MaxPPP
Des quotas strictes sont appliqués pour la pêche des coquilles Saint-Jacques / © MaxPPP

Un homme d'une soixantaine d'années a été contrôlé en opération de décorticage de 157 coquilles Saint-Jacques. Il encourt une lourde amende.

Par Baptiste Galmiche

Ce mardi 19 décembre, un apnéiste âgé d'une soixantaine d'années a été contrôlé au pied des falaises d'Erquy (Côtes-d'Armor). L'homme a été surpris "en opération de décorticage de coquilles Saint-Jacques sur l'estran" en dehors des périodes autorisées, indique la préfecture des Côtes-d'Armor.

Au total, les autorités ont dénombré "157 coquilles mutilées", bien au-delà du seuil légal fixé à 30 unités par pêcheur plaisancier.

Les agents ont saisi le produit de la pêche illicite ainsi que le matériel de plongée. "Les noix de Saint-Jacques ont été remises à l'eau à l'issue du contrôle", précisent les services de l'État.

Verbalisation


L'auteur du "délit" a été verbalisé pour "pêche d'une espèce en période interdite, mutilation et pêche en quantité supérieure à celle autorisée". Il encourt une peine maximale de 22 500 euros d'amende.

La préfecture rappelle que "la pêche de la coquille Saint-Jacques fait l'objet d'un encadrement strict. [...] La pêche récréative est strictement limitée à 30 coquilles Saint-Jacques, d'une taille minimale de 11 cm, et la pêche en apnée est autorisée uniquement durant les périodes autorisées pour la pêche professionnelle, dont les dates peuvent être consultées sur le site internet des services de l’État."

Sur le même sujet

Algues vertes : le décès de Thierry Morfoisse reconnu comme accident du travail

Les + Lus