• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Saint-Brieuc : trois interpellations dans une affaire de vaste trafic de voitures au niveau national

Illustration / © AFP - F. Tanneau
Illustration / © AFP - F. Tanneau

Dans le cadre du démantèlement d'un trafic de voitures, une opération judiciaire a été menée mardi 29 janvier, en Limousin mais également en Bretagne, Centre-Val-de-Loire, Occitanie et région parisienne. 17 personnes ont été interpelées, dont 3 du côté de Saint-Brieuc. 

Par Thierry Peigné


Près de 190 gendarmes ont été mobilisés pour ce vaste coup de filet menée par la Section Recherche de Limoges avec l'appui des unités des groupements de gendarmerie départementale de Haute-Vienne, Corrèze, Creuse, Côtes d’Armor, Essonne, Val-de-Marne, Lot, Loiret et de l'Hérault.
 

Trois interpellations à Saint-Brieuc

Des voitures volées avaient été repérées dans les Côtes-d'Armor. Ce mardi, des gendarmes limougeauds et une quinzaine de gendarmes costarmoricains ont procédé à trois interpellations : deux à Ploufragan et une à Saint-Brieuc.
 

L'aboutissement d'une longue enquête

En octobre 2017, la Section Recherche de la Gendarmerie de Limoges soupçonne la possibilité d’un trafic de voitures volées, à partir du Limousin et en lien avec d’autres régions françaises. Les premières investigations menées confirment ce soupçon et amènent à l’ouverture d’une information judiciaire auprès d’un juge d’instruction du pôle criminel du tribunal de Limoges, en mars 2018, pour recel en bande organisée, association de malfaiteurs, blanchiment aggravé et non justification de ressources.
 

Sur le même sujet

Match nul pour le Stade Rennais à Nice

Les + Lus