Saint-Brieuc : un véhicule fonce sur une voiture de police

Publié le Mis à jour le

Ce mardi 3 mai, un véhicule a foncé sur une voiture de police qui s’apprêtait à le contrôler. Dans un communiqué, Unsa Police tire la sonnette d’alarme. Pour le syndicat, il s’agit d’un "acte grave qui montre une volonté de s’attaquer aux policiers."

En début d’après-midi, ce mardi 3 mai, une voiture de police est en patrouille dans le quartier de la gare de Saint-Brieuc. Les policiers repèrent un véhicule suspect qu’ils souhaitent contrôler. "A son bord, des individus très défavorablement connus par nos services " indique le communiqué de l’Unsa Police.

Selon Yoann Léandri, secrétaire zonal Unsa Police pour la Bretagne, les deux individus auraient tenté d’échapper aux policiers mais se seraient retrouvés bloqués.

"C’est alors, décrit-il, que le conducteur effectue une vive marche arrière, puis s’élance en marche avant, moteur hurlant, vers la voiture des policiers. Le véhicule des deux personnes percute très violemment celui des fonctionnaires de Police."

Un instant avant, rapporte Yoann Léandri, un des policiers était descendu de la voiture pour se rapprocher des individus. Son collègue lui a hurlé "Remonte, remonte." "Il a juste eu le temps de s’abriter dans le véhicule. A quelques secondes près, il était à pied, entre les deux voitures et là…" Le délégué syndical ne termine pas sa phrase.

Les deux policiers très choqués ont interpellé les individus qui ont été placés en garde à vue. Le parquet a été avisé, une enquête ouverte pour violences volontaires aggravées avec arme par destination.

Le syndicat demande des moyens 

"Cet acte très grave démontre une réelle volonté de s’attaquer aux policiers, indique l'Unsa Police. Nous condamnons très fermement cet acte et espérons rapidement une réponse pénale à la hauteur de ces agissements."

L'Unsa police déplore que les forces de l’ordre soient régulièrement prises pour cible : "nous rappelons l'urgence d’un apport en effectifs conséquent et durable dans les Côtes-d’Armor".