Crêpière, étudiant en médecine : le cœur des Bretons de Cluj balance avant le match de Ligue Europa face à Rennes

© DR
© DR

Faustine, 21 ans, est crêpière dans un restaurant français de Cluj, deuxième ville de Roumanie. Paul, 22 ans, est lui étudiant en quatrième année de médecine à l'université de cette métropole de 300 000 habitants, dont le club de football affronte jeudi 24 octobre le Stade Rennais en Ligue Europa. 

Par Jeremy Armand

Elle s'est retrouvée crêpière à l'autre bout de l'Europe par le plus grand des hasards. "J'ai eu de la chance", sourit Faustine Fleureux, 21 ans, originaire de Thorigné-Fouillard. La jeune femme a exercé comme crépière pendant 18 mois à Rennes, Vannes et Lorient, jusqu'au jour où elle a décidé de partir en Roumanie pour accompagner trois amies rennaises qui suivent des études d'art en cursus Erasmus.

"J'ai regardé sur Internet les offres d'emplois de crêpiers à l'étranger, et je suis tombé sur cette offre à Cluj !" s'exclame Faustine, qui n'en revient toujours pas. Ainsi, depuis la mi-septembre et jusqu'au début du mois de février, elle exerce 8 heures par jour au restaurant "A la tarte" situé dans le centre-ville de Cluj à quelques encablures du Théâtre National de la ville.

Première surprise pour elle sur place, Faustine constate que la langue française est loin d'être étrangère. "J'ai beaucoup de collègues, même les plus jeunes, qui parlent bien français. Et les anciennes générations parlent encore mieux, car le français était auparavant la première langue étrangère enseignée à l'école".

Autre découverte pour la jeune femme : les Bretons sont bien présents à Cluj. Outre ses trois colocataires rennaises, elle croise une dizaine de jeunes venant de la région, principalement des étudiants. Elle note aussi la présence d'un Gwenn ha Du et d'une écharpe du Stade Rennais dans un pub irlandais de la ville.

Une partie des Bretons de Cluj comptent assister ensemble depuis les tribunes au match retour de Ligue Europa le 7 novembre entre le club roumain et le Stade Rennais. Et Faustine n'hésite pas une seule seconde au moment de nous répondre : elle supportera les Rouge et Noir, bien sûr !

 

Un étudiant en médecine breton comme chez lui à Cluj


Autre Breton à Cluj, Paul Duval est étudiant à la faculté de médecine en quatrième année. Il se plaît beaucoup dans cette ville à l'atmosphère très internationale, où des étudiants français en médecine comme lui viennent échapper au numerus clausus. "C'est vraiment une ville très sympa, vivante, très dynamique" s'enthousiasme ce Breton originaire de Larmor-Plage.

"L'endroit est très paisible et en même temps ça bouge énormément" poursuit le jeune homme qui a fait "un saut dans l'inconnu" au moment de choisir cette destination lointaine, après avoir échoué à deux reprises en première année de médecine à Brest. Paul constate "une très bonne qualité de l'enseignement avec beaucoup de pratique à l'hôpital, et ce, dès la première année".

Comme Faustine, il a rencontré une dizaine de Bretons à Cluj, et envisage d'assister à la rencontre entre le club roumain et le Stade Rennais. Mais ce Lorientais de naissance a fait un autre choix, après mûre réflexion : "j'irais supporter le club de Cluj, mais avec un drapeau breton !".
 

Sur le même sujet

Les + Lus