Drapeau bleu pour les eaux de baignade bretonnes

Publié le Mis à jour le

La qualité des eaux de baignade en Bretagne est excellente! L'Agence régionale de santé vient de publier la carte répertoriant 600 zones de baignades sur le littoral et sur les plans d'eaux intérieurs de la région. Seules 15 d'entre-elles ne répondent pas aux exigences de qualité microbiologique.

Avouez que vous y piqueriez bien une tête, non ?!!!
Dans ce cas, n'hésitez surtout pas ! Comme chaque année, l'Agence régionale de santé de Bretagne vient de publier son rapport sur la qualité des eaux de baignades dans la région, que ce soit pour les plages ou pour les plans d'eau intérieurs soit 600 zones.

Le classement des 600 zones de baignade 2015 en Bretagne


Ces résultats sont basés sur des analyses microbiologiques réalisées en 2014. "La très bonne qualité des eaux de baignades bretonnes se confirme, puisque 97,3% des baignades en mer contrôlées respectent les exigences de qualité communautaires et 96,3% des baignades en eau douce"

15 sites interdits à la baignade

Au final, seuls 15 sites présentent une qualité d'eau de baignade insuffisante contre 18 l'an passé.


Lorsque les résultats sont mauvais, la baignade, les activités nautiques et la consommation de poisson et coquillages sont interdites.
L'origine des causes de contamination est également recherchée. "Les principales causes de contamination identifiées correspondent à des apports d'eaux contaminées via le réseau hydrographique ou le réseau de collecte des eaux pluviales, parfois des dysfonctionnements du système des eaux usées."

Quels risques à se baigner dans une zone rouge ?

L'ARS rappelle que "la principale problématique concerne le risque infectieux (...) Ce risque se traduit principalement par des gastro-entérites plus ou moins sévères selon les germes en cause, des affections de la sphère ORL et des dermatites. Des risques microbiologiques particuliers existent également en eau douce, tels que la leptospirose [NDLR: en général, se traduisant par un syndrôme grippal]."

En 2014, le contrôle sanitaire des eaux de baignade s'est traduit par:
- 565 baignades en mer et 28 baignades en eau douce contrôlées chacune 8 fois en moyenne entre juin et septembre;
-près de 5.000 prélèvements d'eau et analyses microbiologiques réalisées pendant la saison;
- plus de 3.000 prélèvements d'eau pour numération et identification des cyanobactéries et  une centaine de recherches de toxines.

L'ARS rappelle qu'il appartient aux collectivités d'afficher sur chaque site les résultats de la qualité des eaux de baignade. Le grand public peut également s'informer en consultant le site internet national sur les baignades comportant les derniers résultats des contrôles.