• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Ensemble c'est mieux

Du lundi au vendredi à 10 h 50
Logo de l'émission Ensemble c'est mieux

Bretagne : les espèces marines victimes de braconnage

Peche a l anguille / © IP3 PRESS/MAXPPP
Peche a l anguille / © IP3 PRESS/MAXPPP

Quand on parle de braconnage on pense spontanément aux éléphants ou aux rhinocéros. Il faut savoir que le territoire breton accueille également son lot d’espèces animales sur la liste des contrebandiers.
 

Par Benoit Thibaut


Le braconnage désigne la chasse ou la pêche réalisés de manière illégale, c’est-à-dire portant sur des espèces de faune ou de flore qui peuvent être réglementées ou protégées.
En Bretagne, les anguilles et pouces pieds sont aujourd’hui en danger.

Les alevins de l’anguille, les civelles, sont ciblées par les braconniers. L’intérêt est toujours le même, l’appât du gain. Le prix européen du kilo de civelle est aux alentours de 100€ quand sur les pays asiatiques les prix vont de 1000 à 5000€ le kilo.

Les civelles sont capturées dans les fleuves et rivières, et transportées vivantes dans des bacs. La commission européenne estime à 3 tonnes, la quantité de civelles parvenue vers les pays asiatiques.

Romain Ecorchard de l’association Bretagne Vivante, nous donne plus d’informations sur le plateau de 9h50 le matin : 
 

 

A lire aussi

Littoral, les steppes de l'estran