• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Ensemble c'est mieux

Du lundi au vendredi à 10 h 45
Logo de l'émission Ensemble c'est mieux

Droits : peut-on déshériter ses enfants ?

© MaxPPP
© MaxPPP

Alors que la famille de Johnny Hallyday se déchire autour de l’héritage du chanteur, que dit exactement la loi française, peut-on déshériter ses enfants ? Plus d'explications avec un Maître Geoffroy Emonnet, notaire.

Par Emilie Colin

La bataille judiciaire autour de l'héritage du chanteur Johnny Hallyday met en lumière les interrogations et les tensions auxquelles sont confrontées certaines familles. Peut-on en France déshériter ses enfants ? La réponse est non, on ne peut pas déshériter totalement un enfant. On peut cependant réduire sa part, dans une certaine limite.

Réserve héréditaire


C'est le principe de la réserve héréditaire. Chaque enfant doit recevoir une part d’héritage minimale. La part d'héritage qui reste, une fois que la réserve héréditaire est attribuée, s'appelle la quotité disponible. Il s'agit du seul espace de liberté qui permet de transmettre plus à l’un des enfants et moins aux autres. Cette part de liberté se calcule, en fonction du nombre d'enfants comme l'explique Maître Geoffroy Emonnet, notaire. 

Droits : peut-on déshériter ses enfants ?


A lire aussi

L'histoire du football féminin