bretagne
Choisir une région

Ensemble c'est mieux

Du lundi au vendredi, à 10 h 45 
Logo de l'émission Ensemble c'est mieux

Opération “plage vivante” en Bretagne, pour protéger le gravelot

Un gravelot à collier interrompu à Plouhinec / © Bretagne Vivante
Un gravelot à collier interrompu à Plouhinec / © Bretagne Vivante

L'été est là. En Bretagne, il n'est pas rare de croiser le gravelot à collier interrompu, un limicole ("qui aime le limon ou le sable") original puisqu'il niche sur la plage... Risqué ! Et sensible, comme l'explique Jean-Luc Toullec de Bretagne Vivante.

Par Emilie Colin

Le gravelot à collier interrompu, petit échassier figure sur la liste rouge des oiseaux nicheurs menacés. Sa spécificité ? Il niche sur la plage, un pari risqué quand on sait que les lieux ne lui appartiennent plus vraiment, pendant les vacances d'été par exemple. Sa période de reproduction se déroule en plus au plus fort de la saison touristique. En Bretagne, on recense 200 couples, sur 1500 dans toute la France.

Un petit gravelot à collier interrompu / © D. Hemery
Un petit gravelot à collier interrompu / © D. Hemery

La Bretagne engagée pour sa protection 


La région a une responsabilité nationale voire européenne pour sa conservation. Tous les étés, cet engagement passe par des actions, en lien avec les collectivités et la population comme l'explique Jean-Luc Toullec de l'association Bretagne Vivante. 

Protéger les gravelots pendant la saison estivale
acec Jean-Yves Toullec


A lire aussi