bretagne
Choisir une région

Ensemble c'est mieux

Du lundi au vendredi, à 10 h 45 
Logo de l'émission Ensemble c'est mieux

150 000 personnes concernées par l'illettrisme en Bretagne

150 000 personnes sont touchées par l'illettrisme en Bretagne, soit la population de Saint-Malo, Quimper, Vannes. Charlotte Velly de l'Union départementale des associations familiales 35 (UDAF 35) était l'invitée de Bretagne Matin, dans le cadre de la journée internationale de l'alphabétisation. 

Par EC

La journée internationale de l'alphabétisation célèbre cette année ses 50 ans. Elle a lieu le 8 septembre, date choisie par l'UNESCO afin de mobiliser activement la communauté internationale et de promouvoir l’alphabétisation comme un instrument d’autonomisation des individus, des communautés et sociétés. Thème de l'édition 2016 ? L'innovation. 

150 000 personnes en Bretagne

Le nombre de personnes illettrées a progressé en Bretagne. Charlotte Velly de l'UDAF 35 redonne la définition de l'illettrisme et comment repérer ceux ou celles qui n'oseront pas forcément solliciter un soutien, le sentiment de honte étant souvent le plus fort. Des ateliers individuels sont proposés par des bénévoles et conjuguent l'apprentissage de base, avec la vie quotidienne (relire les cours, adresser un courrier administratif...). 

Bretagne matin : illettrisme
Charlotte Velly de l'Union départementale des associations familiales 35 (UDAF 35)

Etat des lieux de l'illettrisme en France

La dernière étude publiée par l'Agence nationale de lutte contre l'illettrisme (ANCLI) date de 2013. 7 % de la population adulte âgée de 18 à 65 ans ayant été scolarisée en France est en situation d’illettrisme, soit 2 500 000 personnes en métropole. La moitié a plus de 45 ans. A noter que les difficultés augmentent avec l'âge. La plupart exercent une activité professionnelle ce qui implique qu'un gros travail doit être mener au sein même des entreprises. 

71 % d’entre elles parlent uniquement le français à la maison à l’âge de 5 ans. L'ANLCI rappelle à ce sujet qu'il ne faut pas confondre illettrisme et immigration. 

A lire aussi