• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Ensemble c'est mieux

Du lundi au vendredi à 10 h 50
Logo de l'émission Ensemble c'est mieux

Bien gérer son budget, la clé pour une bonne santé financière

© kleuske
© kleuske

Joël Loury président de l'association Cresus et intervenant dans Bretagne Matin livre aujourd'hui quelques conseils, pour la bonne gestion de son budget.

Par Emilie Colin

Avoir de la trésorerie disponible, sous sa seule responsabilité, permet de pouvoir répondre à un besoin ponctuel et inattendu. Il faut donc toujours maîtriser son budget en se conservant une marge.

Se créer une petite réserve

Selon Joël Loury, se faire petite réserve, à l’abri de tous les prédateurs (un conjoint, un banquier, ou un marchand quelconque) est indispensable. Lorsqu'on parle de "prédateur", voici un exemple : si vous avez un peu d’argent et que l'on vous propose une assurance accident de la vie, cette proposition peut devenir un accident de la vie. Parce qu’elle va peut être compromettre la sécurité du budget.

Pour cette réserve, la somme doit être proportionnelle à vos responsabilités. Si vous n’êtes propriétaire de quelques meubles et meublants… 150 € suffit (c'est-à-dire garder 15 € par mois pendant 10 mois), si vous avez une voiture, il faut un peu plus. Si vous avez investi dans une maison, cette réserve

Attention ne pas confondre cette réserve avec l’épargne, il s'agit seulement d'une petite réserve pour se défendre, qui demande un effort mais entraîne plus de liberté.

Anticiper 

La deuxième démarche importante : toujours faire le calcul de ce que l'on doit payer avant sa prochaine recette, son prochain salaire... Et ne pas payer ce qui met en danger la trésorerie. Parfois les ennuis viennent tous simplement du fait que l’on veut tout payer, tout de suite. Cumuler une petite réserve et une autorisation de découvert très peu utilisée, assurent une gestion sereine de budget.

C’est seulement ensuite que l’on peut commencer à songer à l'épargne. 

A lire aussi

Interview François Floret