Ensemble c'est mieux

Du lundi au vendredi à 10 h 45
Logo de l'émission Ensemble c'est mieux

Vous reprendrez bien un ptit grillon ? Les insectes, aliment d'avenir ?

© Isabelle Rettig - France 3 Bretagne
© Isabelle Rettig - France 3 Bretagne

Ce vendredi dans Bretagne Matin, Olivier Dauvers nous parle d’entomophagie ! En clair, il s’agit de manger des insectes… Et il paraît même que c’est un aliment d’avenir. 

Par Emilie Colin

Manger des insectes est une pratique plutôt courante dans certaines régions du monde, notamment en Asie où c’est un plat courant aujourd’hui. On y mange par exemple des grillons, des criquets ou des sauterelles. C’est beaucoup plus surprenant ici en Europe et plus particulièrement en France. C’est pourtant une pratique ancestrale, même sur notre continent. On y mange des insectes depuis des millénaires. Les Romains, entre autres adoraient les larves de scarabée. 

Alors les insectes, un aliment d'avenir ? 

Olivier Dauvers :  Là, il faut faire un peu de futurologie. En 2050, nous devrions être 10 milliards d’habitants sur Terre. Et le problème sera de nourrir tous ces consommateurs ! Les insectes ont un intérêt fort nutritionnel et environnemental. Ils sont riches en protéines et, surtout, c’est une production qui est bien plus écologique que d’autres…

Pour produit un kilo d’insectes, il faut seulement 1,1 kg d’aliment végétal. Par comparaison, pour un kilo de porc, il faut 3 kg d’aliment végétal. Et pour un kilo de bœuf il faut… 10 kg d’aliment. Pour leur défenseur, c’est là l’intérêt des insectes : nourrir la planète.


Comment ça se consomme les insectes ?

De deux façons ! La première manière est invisible, par exemple dans des biscuits. Les insectes sont réduit en poudre et incorporé dans la recette du biscuit, comme vous mettriez de la farine !  La seconde solution est beaucoup plus spectaculaire : vous grignotez les insectes entiers. Par exemple, ceux que je vous ai portés aujourd’hui. Il s’agit de grillons et de vers de farine. Ils sont simplement déshydratés, ça donne un produit qui est croustillant et peut se consommer en guise de produits apéritifs.

Et c’est bon… ?

Honnêtement ça a d’abord le goût de l’aromatisation. 

Ci-dessous un reportage de notre équipe, pendant un cours de cuisine un peu spécial...

Lizio (56) : des insectes dans l'assiette

Dernière question, où peut-on en acheter et à quel prix ?

Déjà, il faut savoir que ces produits sont made in France. Le pionnier de l’insecte est à Toulouse, où il a installé sa ferme de production. Ça s’appelle MicroNutris. Et pour ceux qui veulent essayer, la meilleure solution c’est encore de les commander sur internet. Côté prix, faut quand même faire des économies ! L’insecte en France c’est encore une toute petite production et c’est cher. Comptez environ 10 € pour un paquet de biscuit ou de grillons à grignoter.

A lire aussi

Pauline Kerscaven sur le plateau de Bali Breizh