• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Ensemble c'est mieux

Du lundi au vendredi à 10 h 45
Logo de l'émission Ensemble c'est mieux

Cyber-harcèlement scolaire, un phénomène en hausse

© CC / Andrew Writer
© CC / Andrew Writer

Le nombre d'affaires de harcèlement scolaire global est en hausse de 6% sur un an. 6% des élèves en France dont 22% au collège disent être agressés de façon répétée sur le net. 

Par Emilie Colin

Le cyber-harcèlement toucherait au moins un jeune sur dix et ce sont les filles qui en seraient les premières victimes. Le tourment du harcèlement a pris le virage numérique, pour relayer les attaques psychologiques à l'encontre des victimes. Et cela n'arrive pas qu'aux autres. 40% des élèves de collèges et lycées déclarent avoir déjà été victimes d'une agression sur internet, 6% de manière régulière, selon l'essai de Catherine Blaya, "Les ados dans le cyberespace", paru en mai 2013. Afin de lutter contre l'effet "caisse de résonance" des réseaux sociaux, une campagne est lancée contre le cyber-harcèlement.

Le réseau social crée de la distance

Pour ses utilisateurs, il est toujours plus facile de s'en prendre à quelqu'un, derrière son clavier. Les réseaux sociaux incarnent aussi un moyen de diffusion rapide et immédiat. Du côté des victimes, les conséquences sont nombreuses : anxiété, stress, colère, perte d'estime de soi, troubles du sommeil, du comportement alimentaire... Sophie Maillard, psychologue explique quels sont les signes qui témoignent de cette "effraction psychique". 

Cyber-harcèlement en milieu scolaire
Avec Sophie Maillard, psychologue

Quels contacts en cas de cyber-harcèlement ?


  • Le site gouvernementale http://www.nonauharcelement.education.gouv.fr s'adresse aux victimes, aux témoins et aux parents, ainsi qu'aux professionnels avec un protocole de traitement des situations de harcèlement et une fiche réflexe de prise en charge des cyberviolences. 
  • Un numéro vert : 3020, du lundi au vendredi de 9 h à 18 h
  • Un numéro vert dédié au cyber-harcèlement : 0800 200 000, du lundi au vendredi de 9 h à 19 h. 

A lire aussi

L'histoire du football féminin