• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Vos documentaires

Tous les lundis, après le Soir 3 dans la case "Qui sommes-nous ?" 
Logo de l'émission Vos documentaires

Le vide dans la maison : aimer l'autre malgré la maladie d'Alzheimer

Les pensionnaires du centre Kuzh Heol (qui signifie "coucher de soleil en breton). Ils sont sur "une autre planète où il faut aller" résume une personne en évoquant le cas de sa maman. / © Sylvain Bouttet
Les pensionnaires du centre Kuzh Heol (qui signifie "coucher de soleil en breton). Ils sont sur "une autre planète où il faut aller" résume une personne en évoquant le cas de sa maman. / © Sylvain Bouttet

La France compte 1 million de gens atteints d'Alzheimer, un chiffre qui ne fait que progresser. Le réalisateur Sylvain Bouttet a suivi Yves dont la femme a déjà "la tête ailleurs". Il est celui qui reste, dans leur maison et doit composer avec une autre.

Par Emilie Colin

Samedi 21 septembre à 15h20, à l'occasion de la journée mondiale Alzheimer, France 3 Bretagne diffuse "Le vide dans la maison", un film de Sylvain Bouttet. Le réalisateur est parti à la rencontre de Yves.

Chaque jour Yves, rend visite à sa femme dans un centre spécialisé. Elle ne le reconnaît plus, lui demande même "où est ta femme ?". Elle est atteinte de la maladie d'Alzheimer.  Il a besoin d'aller la voir : "C'est ma promenade sentimentale…" dit-il. Yves est un “aimant”. Face au poids de la maladie, le vide s’invite, chez lui et là bas. Le regard de Sylvain Bouttet aide, avec distance et sensibilité, à comprendre cette maladie vue par les proches.

Effacer son entourage

Parce qu'Yves n'est pas le seul concerné. Pendant le film, les images sont entrecoupées de témoignages. Un plan sombre se détache d'un coup, une photo un peu floue, et on entend sans les voir, d'autres familles ou les soignants évoquer la maladie. Souvent, le patient efface d'abord son conjoint puis ses enfants de sa mémoire. Pour les proches, il faut savoir s'adapter :  "maman vit sur une autre planète, faut aller sur cette planète sinon on ne peut pas l'attraper" raconte une dame. Des situations cocasses se jouent, comme lorsqu'il faut rentrer dans un jeu, pour se connecter au malade. Un monsieur raconte ainsi avoir bu l'apéro avec sa mère , les verres posés sur une couche qu'elle avait disposé en guise de nappe.

Les liens sont fragiles. La maladie peut semer la discorde dans les familles surtout lorsqu'il s'agit de trouver un milieu de vie adéquat, qui coûte cher. Quand elles n'arrivent pas à s'entendre, des décisions difficiles se prennent comme la mise sous tutelle. 

Comme le résume Sylvain Bouttet : "Désormais on est seul, l’autre n’est plus là, ou alors pas vraiment : la tête ailleurs... " 


"Le vide dans la maison", un film de Sylvain Bouttet
Une co-production France Télévisions / Candela Productions

DMCloud:104725
Bande Annonce Le vide dans la maison
Documentaire de Sylvain Bouttet


Ce film sera rediffusé le mardi 24 septembre 2013, à 8h45 dans la case horaire "Des histoires et des vies".

A lire aussi

"On veut vivre dignement de notre travail"