Vos documentaires

Tous les lundis, à partir de 23 h dans la case "La France en vrai" 
Logo de l'émission Vos documentaires

Télé Bretagne : 50 ans de télé régionale

La télévision régionale rencontre le réalisateur François Truffaut. / © France 3 / INA
La télévision régionale rencontre le réalisateur François Truffaut. / © France 3 / INA

Vendredi 31 janvier à 00h00 et samedi 1er février à 15h20, et à l'occasion du cinquantenaire de la télévision régionale, ce documentaire revient sur son évolution et sur le travail de ceux qui la font. De Télé Bretagne en 1964, à France 3 Bretagne en 2014, les choses ont bien changé !

Par Emilie Colin

La télévision régionale n’est pas une télé comme les autres ! Si la télévision est une fenêtre sur le monde pour voir les autres, la télé régionale aura permis aux téléspectateurs de se voir eux-mêmes. Elle a cette particularité, ce devoir d’être proche des gens. C’est son fondement, sa raison d’être. Sa force est d’être dans la proximité, dans la confiance, elle fait partie de la famille.

Le 2 février 1964 voit la création du centre d'actualités télévisées de la RTF à Rennes. Télé-Bretagne est née et sera diffusée sur la première chaîne puis sur la deux avant de rejoindre FR3 à l’éclatement de l’ORTF. Dès son lancement les journalistes et les présentateurs ne sont plus des vedettes lointaines et inaccessibles. C’est une relation tout à fait particulière d’appropriation de cette télé, ou plutôt de ce décrochage restons modestes, qui s’est passé en Bretagne. Une relation où le regard se faisait moins exigeant et permettait aussi de supporter sans acrimonie quelques faiblesses de contenu ou de présentation. Un présentateur d’ailleurs qui avait parfois l’accent du pays ou parlait breton. Les téléspectateurs ont accordé immédiatement une sympathie et une confiance qu’ils n’auraient pas accordé à une équipe de Paris. Ils venaient de Rennes ou de Brest «Hé, c’est des gars de chez nous !»

L'histoire d'un média liée à celle de sa région 

Aujourd’hui ces liens peuvent faire sourire. Les vieux journalistes vous le raconteront : ils rentraient souvent de reportage avec des poulets ou des lapins. Cela a dû arriver, une ou deux fois peut-être mais la légende est belle. En tout cas cette télé était magique parce qu’elle était accessible. En Bretagne elle a toujours conservé une importance singulière parce que ce pays possède une vraie identité historique. Cette télé ne pouvait  pas fonctionner comme les autres, elle devait tenir compte de la réalité d’un pays et de ses traditions, une sorte d’effet miroir avec la population.

A travers ses archives, la télé régionale peut presque tout raconter. L’évolution d’une économie, d’un mode social, d’une tradition, d’une culture. Elle peut parler des colères comme de la fierté des Bretons mais elle peut aussi témoigner de leurs erreurs et de leurs excès. Bref, cette télé est un livre d’histoire qu’il faut parfois ouvrir pour se souvenir ou pour réfléchir.
 
Cette proximité qui a fait sa force fut aussi parfois sa faiblesse. Si elle a mit en image la Bretagne elle n’est pas exempte de défaillance. Elle n’a pas su ou n’a pas voulu trop s’impliquer dans les débats politiques, oubliant parfois qu’elle devait informer avant tout.

Télé Bretagne à changé souvent de nom, ses cases horaires ont fluctué encore plus souvent mais elle est toujours là, pas forcement bien portante, inquiète de son avenir. Quoique l’on en pense, elle fait partie de l’histoire de la région depuis cinquante ans et compte bien en faire cinquante de plus 

"Télé Bretagne : 50 ans de télé régionale", un film de Roland Thépot
Une co-production France Télévisions / Aligal Production



A lire aussi

Pauline Kerscaven sur le plateau de Bali Breizh