bretagne
Choisir une région

Vos documentaires

Tous les lundis, à partir de 23 h dans la case "La France en vrai" 
Logo de l'émission Vos documentaires

Festivals, un été dans l'ouest

Les fans du premier rang pendant un concert aux Vieilles Charrues / © Maylen Villaverde - France 3 Bretagne
Les fans du premier rang pendant un concert aux Vieilles Charrues / © Maylen Villaverde - France 3 Bretagne

Connus ou inconnus, grands ou en devenir, les artistes comme les festivals ont leur saison favorite : l’été. France 3 vous emmène samedi 26 septembre à 15h20 à la rencontre de ceux qui font les festivals de l’ouest.

Par Catherine Deunf

"Je suis une ex-première partie", s’amuse la chanteuse de Christine and the Queens au festival Beauregard d’Hérouville-Saint-Clair dans le Calvados. Devenue tête d’affiche dès la sortie de son premier album, cette artiste incarne le passage réussi de l’ombre à la lumière, dont rêvent nombreux groupes de premières parties. Pour eux jouer dans un festival, c’est bénéficier du public drainé par leurs aînés en espérant le séduire.

Les gens ne viennent pas spécialement pour toi, il faut les conquérir. C’est la convivialité des festivals d’été


poursuit la jeune-femme. Jeanne Cherhal est passée par là, elle aussi. L’artiste s’est produite au début de sa carrière au festival de Poupet en Vendée il y a 15 ans et y revient aujourd’hui accompagnée d’un orchestre philharmonique.

En décors naturels

Les festivals, c’est aussi un décor, une ambiance. Entouré de vieux gréements au festival du chant de marin de Paimpol dans les Côtes d’Armor, le chanteur brittophone, Denez Prigent, se trouve dans son élément :

Pour moi, chanter en breton dans un univers aseptisé n’a pas de sens


Ici, l’artiste se sent porté par l’histoire du lieu. A Paimpol comme ailleurs, un public friand de programmation éclectique se laisse embraquer vers de nouvelles découvertes. C’est l’occasion pour lui d’écouter une musique vers laquelle il n’a pas l’habitude de se tourner.

Plus prosaïquement

Mais il faut l’avouer aussi : plus prosaïquement, ces spectateurs sont des mannes financières pour les communes. A Crozon, ville de 8000 habitants dans le Finistère, 60 000 personnes se pressent durant les trois jours du festival du bout du monde. Ce qui amène cette conclusion à Manu Masko, batteur du groupe Celtic Social Club : « Les festivals, économiquement, sont importants pour les régions où ils ont ancrés (…) On voit passer des chiffres sur la culture en France qui pèse plus lourd que l’industrie automobile. »

 

extrait du documentaire "festivals, un été dans l'ouest"
Le Celtic Social Club au festival du bout du monde à Crozon. Ete 2015
"Festivals, un été dans l’Ouest", samedi 26 septembre à 15h20. Un film co-écrit par Fabienne Piaut et Sylvie Denis, réalisé par Fabienne Piaut. Une co-production Morgane Production / France 3 Bretagne.

Ce film sera rediffusé vendredi 2 octobre 2015, à 8h45 dans la case horaire "Des histoires et des vies".

A lire aussi