bretagne
Choisir une région

Les événements en Bretagne

Le sport au coeur de la Bretagne
Logo de l'émission Les événements en Bretagne

Le jour où Rennes a battu le PSG en finale de la coupe de France. Un match à revoir

Finale de la coupe de France Stade Rennais / PSG. La victoire du Stade Rennais face au PSG en finale de Coupe de France / © MaxPPP
Finale de la coupe de France Stade Rennais / PSG. La victoire du Stade Rennais face au PSG en finale de Coupe de France / © MaxPPP

Le Stade Rennais vainqueur de la Coupe de France 2019. Un souvenir marquant pour toute une région après 48 ans d'attente pour la capitale bretonne. Hatem Ben Arfa, Clément Grenier et Benjamin Bourigeaud font tomber un géant : le Paris-Saint-Germain. Émotions.

Par Benoit Thibaut


Pendant le confinement, France 3 Bretagne vous offre sur son site internet la rediffusion de quelques-uns des plus grands moments de l'histoire du sport en Bretagne. Parmi eux : la finale de la Coupe de France 2019 entre le Stade Rennais et le Paris-Saint-Germain.
 

Depuis le temps que Rennes attendait cette victoire


 

Cette fois, c'est la bonne !


La nuit va être belle ce 27 avril 2019. Elle va être longue pour les supporters comme pour les joueurs et leur entraîneur Julien Stéphan qui viennent d'écrire un nouveau chapitre dans l'Histoire du Stade Rennais. Après les victoires de 1965 et 1971, en voici une troisième, après 48 ans d'attente !
 
 

La nuit Rouge et Noir


Les supporters envahissent les rues de la ville. Les couleurs Rouge et Noir sont portées par tous. La ferveur du ballon rond est sur tous les visages. 
 
 

"C’est historique, extraordinaire ! Aujourd’hui, on l’a mérité !" 


La joie dans la capitale bretonne résonne autant au Stade de France. C'est toute une équipe qui a gagné. Koubek le gardien de but, et Hatem Ben Arfa livrent leurs réactions en zone mixte. 
 

Le gardien rennais fut le héros des tirs au but. Un moment toujours stressant. Suspens au bout duquel, la joie des supporters rennais a explosé dans les tribunes du Stade de France.
 
 

Une journée de remise de coupe en forme d'apothéose


Le lendemain, c'est dans les rues de Rennes, que le Stade Rennais présente la Coupe fraîchement décrochée. Cela commence, sur l'esplanade Charles de Gaulle, où au moins 20 000 personnes sont rassemblées.
 
Voici la joie de la foule venue en masse acclamer leurs héros. Julien Stéphan, Benjamin Bourigeaud nous livrent leurs impressions. Hatem Ben Arfa fait toucher la Coupe de France aux supporters et le public réagit avec ferveur.
 
 

Un moment de communion


Après ce grand moment de communion sur l'esplanade Charles de Gaulle, c'est depuis un balcon de l'Hôtel de Ville que la Coupe est brandie. la pluie est au rendez-vous. Peu importe. Sur la place de la mairie de Rennes, les supporteurs de tous les âges sont aux anges.

"La dimension du club franchit un cap" a estimé Benjamin Bourigaud, "ça fait deux ans que j'ai signé au Stade Rennais, et je le vois bien."
 

Le coach Julien Stéphan s'est dit "fier de partager ça avec les supporters, qui attendaient ce moment depuis longtemps."
 

Sur la place (rouge et) noire de monde, et malgré une pluie battante, on sourit, on pleure, on applaudit et on chante quand les joueurs du Stade Rennais commencent à entonner l'un des chants préférés des supporters : "Qui ne saute pas n'est pas Rennais..."

Retour sur le match


Paris mène 2-1 à la première mi-temps. Le premier corner, en faveur de Rennes, a été frappé par M'Baye Niang, sans succès.

Le Paris-Saint-Germain a ouvert le score à la 13ème minute de jeu, sur un corner de Neymar qui, côté gauche, offre un ballon vers Alves. Seul à l'extérieur de la surface le Brésilien surprend le gardien sur une sublime reprise de volée. 

En forme, Neymar enchaîne et marque le deuxième but pour le PSG à la 22ème minute : un superbe lob qui trompe le gardien de but. C'est le 21ème but de la saison pour le footballeur international brésilien.

Suivent quelques tensions sur le terrain, notamment entre Ramy Bensebaini et Kylian Mbappé. Deux cartons jaunes sont donnés à la première mi-temps à Clément Grenier, le milieu rennais, puis au Parisien Marco Verratti, pour un tacle sur Benjamin André. Juste avant la mi-temps, un autre carton jaune est distribué à Neymar, après une faute sur Ramy Bensebaini.

Les Rennais ont du mal à développer leur jeu face à la possession de balle du PSG mais ils s'accrochent. À la 40ème minute, juste avant la fin de la première période, le défenseur Kimpembe marque contre son propre camp. C'est le premier but en faveur du Stade Rennais.
 

Rennes égalise grâce au corner de Clément Grenier, côté gauche, sur Mexer qui marque une tête puissante à la 66ème minute de jeu. Tout est à refaire pour les Parisiens.

Trois cartons jaunes lors de cette seconde période pour Angel Di Maria (PSG), Mexer (Rennes) et Benjamin Bourigeaud (Rennes).

Le temps additionnel ne permet pas aux clubs de se départager.
 

Prolongations et tirs au but


Julien Stéphan demande un premier changement pour le Stade Rennais et fait entrer James Léa-Siliki, à la place de Benjamin Bourigeaud. Au PSG, Colin Dagba laisse sa place à Moussa Diaby.

Neymar se blesse à nouveau à la cheville après la charge de James Léa-Siliki (Rennes) qui reçoit un carton jaune.

Mbappé est expulsé après avoir frappé le mollet de Damien Da Silva avec ses crampons. Le PSG joue désormais à 10. 
 

La finale de la 102ème édition de la Coupe de France se jouera donc au tirs au but. 

Niang marque le premier penalty. Idem pour Cavani. Ben Arfa enchaîne sur un deuxième penalty. De même pour Areola. Grenier met un troisième penalty. Paredes également. Léa-Siliki, ancien joueur du PSG, marque pour son nouveau club, le Stade Rennais. Bernat l'imite. Suivi par Bensebaini et Neymar. Puis Sarr. C'est alors que Nkunku rate son tir au but et fait perdre le PSG. 

Le Stade Rennais remporte la Coupe de France ! La liesse s'empare du Stade de France.
 


 

A lire aussi