Bali Breizh

Logo de l'émission Bali Breizh

Bali Breizh an hañv : sonadeg Eben FILive 2018

Kinnig a reomp deoc’h dizoloiñ Eben, ar grouidigezh leurenn nevez savet da vare Gouel Etrekeltiek an Oriant e 2018.
 

Par Sonia Zaoumi

Abaoe 2016, ar gouel a glask krouiñ liammoù etre arzourien ampart hag a-vicher ha sonerien yaouank ar vro. Setu penaos eo bet savet ar meizat « New Leurenn ».
E 2018 e oa bet kinniget da Jonathan Dour, violonour ha violoñselour brudet, heñchañ an triad kanerezed «  An Teir ». Sterenn Le Guillou, Enora Jegou et Marine Lavigne a gan e brezhoneg hag a skriv testennoù levezonet gant sujedoù keleier. Graet o deus anaoudegezh bloavezhioù a-raok, pa oant krennardezed e skolaj Diwan Kemper. Aze o doa bet tro da vont war-raok gant ar sonerezh en ur heuliañ stalioù renet gant Louise Ebrel da skouer.
Evit klokaat ar strollad, en deus Jonathan Dour galvet daou soner all brudet, Antoine Lahay (gitar 12 kordenn ha tredan) ha Julien Stevenin (gourvioloñs).
Ar c’hwec’h arzour-se o deus krouet ar strollad asambles, en ur  gemer e kont bed pep hini evit sevel un doniaoueg dibar gant tonioù sonerezh da zañsal.
Berzh o deus graet ha divizet o deus kas pelloc’h an avañtur betek ober ur strollad padus gant o c’hrouidigezh.

Produet gant Lyo Production, France Télévisions ha TVR – Tébéo – Tébésud. Sevenet gant Youenn Chapalain
 
Eben FILive 2018
Nous vous proposons de découvrir Eben, la création « New leurenn » du Festival Interceltique de Lorient 2018.

Depuis 2016, le festival cherche à faire se rencontrer sur scène, un artiste confirmé et de jeunes musiciens bretons. Ainsi naît le concept « New Leurenn ».
En 2018, Jonathan Dour, violoniste et violoncelliste reconnu, prend donc sous son aile le jeune trio de chanteuses An Teir (Sterenn Le Guillou, Enora Jegou et Marine Lavigne). Ce trio chante en breton et écrit ses propres textes sur des sujets d’actualités. Elles ont fait connaissance à l’adolescence, au collège Diwan de Quimper où elles ont pu progresser dans leur art, en suivant des ateliers, notamment animés par Louise Ebrel.
Afin de compléter le groupe, Jonathan Dour s’est entouré de deux musiciens de renom, Antoine Lahay (guitare 12 cordes et électrique) et Julien Stevenin (contrebasse). Ces six artistes ont créé ensemble, à partir de leurs univers respectifs, un répertoire unique composé de musiques à danser.
Forts du succès de cette création, ils décident de pérenniser l’aventure en formant un groupe.

Une production Lyo Production, France
Télévisions et TVR – Tébéo – Tébésud. Réalisation : Youenn
Chapalain.
 

Littoral, Aurélien Ducroz, de la poudreuse à l'écume