France 3 Breizh

Logo de l'émission France 3 Breizh

Morwena Audic, diwar-benn ar goulenn bod : « Stank a reomp toulloù ar Stad »

Morwena Audic a zo kouviadez Bali Breizh ar sizhun-mañ.
Morwena Audic a zo kouviadez Bali Breizh ar sizhun-mañ.

Pedet eo bet Morwena Audic da gomz eus he emouestloù, evit ar brezhoneg hag ar repuidi. // Morwena Audic est notre invitée ce samedi pour nous parler de ses engagements en faveur de la langue bretonne et des réfugiés.

Par Arthur Thouvenin

Kelenn a ra Morwena Audic ar brezhoneg e Skol an Emsav evit Breizhiz kozh ha yaouank, met kelenn a ra galleg ivez d'ar repuidi erruet e bro-C'hall ar bloavezhioù tremenet. Sikour a ra anezho da sevel teuliadoù, a-benn goulenn bod gant ar Stad.

Bet eo betek kamp Grande-Synthe ha « janglenn » Calais gant ur gevredigezh a Vreizh, deuet da vezañ anavet mat, Utopia 56. Goude bezañ distroet er vro he deus kendalc'het Morwena da skoazellañ an divroidi.

E fin tout an abadenn e vo selaouet un ton sonet asambles gant Annie Ebrel hag ar strollad Avaz, Marv eo ma mestrez.

En version française...

Morwena Audic enseigne le breton à Skol an Emsav pour des Bretons de tous âges, mais elle enseigne également le français aux réfugiés arrivés en France ces dernières années. Elle les aide aussi à monter des dossiers, dans l'objectif de formuler des demandes d'asile auprès de l'État.

Elle s'est rendue dans le camp de Grande-Synthe et dans la « jungle » de Calais avec une association bretonne désormais bien connue, Utopia 56. Après être rentrée en Bretagne, Morwena a continué à soutenir les migrants.

À la fin de l'émission, nous entendrons un morceau interprété par Annie Ebrel et le groupe Avaz, Marv eo ma mestrez.

Bali Breizh gant Morwena Audic - Sadorn 20 a viz Genver 2018

A lire aussi

Départ de la manifestation des fonctionnaires à Rennes