• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Bali Breizh

Logo de l'émission Bali Breizh

Nolwenn Guiziou : « La marionnette profite de toi »

Nolwenn Guiziou war plato Bali Breizh
Nolwenn Guiziou war plato Bali Breizh

C’est une femme qui a plusieurs cordes à son arc que nous recevons.
Enfant, elle a entendu parler breton mais sans que cette langue lui soit réellement transmise. Après des années à voyager et de retour en Bretagne, elle décide de l’apprendre en 2005 en suivant une formation intensive.
 

Par Yowan Denis

Aujourd’hui, elle forme à son tour de nouveaux bretonnants.
Bien avant cela, elle découvre le théâtre en Irlande, au début des années 2000. Puis, avec son conjoint, elle se passionne pour les marionnettes.
Une chose en entraînant une autre, elle décide d’écrire ses propres spectacles puis ses films d’animation.
Tout ce qu’elle fait n’a de sens pour elle que si elle le transmet.
Nolwenn nous entraîne dans son univers. Entre marionnettes et fiction, préparez-vous à voyager !
Décollage prévu avec Thelo également, parti faire un Rod Trip avec Lleuwen.
Dépaysement aussi avec Yann-Herle qui nous présentera une recette thaïlandaise.
On va se régaler !

Nolwenn Guiziou « Ar vargodenn a brofit ac’hanout »
Liesseurt eo an danvez a zedenn anezhi.
Klevet he deus Nolwenn brezhoneg pa oa bihan met n’eo ket bet treuzkaset ar yezh dezhi. Goude bezañ beajet hag ur wech distroet e Breizh e 2005, e tiviz deskiñ brezhoneg en ur heuliañ ur stummadur hir. Hiziv eo deuet hi da vezañ stummerez war ar yezh.
Met un nebeud bloavezhioù a-raok, he deus dizoloet bed ar c’hoariva, e Bro Iwerzhon. Du-se e teu hi hag he mignon da vezañ entanet gant ar margodennoù.
Tamm-ha-tamm e tiviz mont pelloc’h en ur skrivañ arvestoù hag en ur seveniñ filmoù bevaat.
Eviti n’eus ster ebet d’an traoù ma ne vezont ket treuzkaset.
Pinvidik e vo ar gaoz.
Nolwenn Guiziou : « La marionnette profite de toi »

Heuliañ a raimp Thelo betek ti Lleuwen evit ur Rod Trip.
Hag echuet e vo an abadenn gant ur Sekred kegin. Desket en deus Yann-Herle fardañ kuri panang.
 

Exposition War à la Courrouze