France 3 Breizh

Logo de l'émission France 3 Breizh

Yannick Kerlogot, diwar-benn an implijoù sikouret : « N'on ket nec'het evit Diwan, fiziañs am eus »

Deuet eo Yannick Kerlogot ouzh taol Bali Breizh, da lavar he soñj diwar-benn an hent hag ar raktres politikel en deus choajet heuliañ n'eus ket pell zo.//Yannick Kerlogot est venu sur le plateau de Bali Breizh pour nous dire ce qu'il pense de la voie et du projet politiques qu'il vient d'emprunter.

Par Arthur Thouvenin

C'hwec'h miz zo e oa eñ skolaer en ur skol zivyezhek e Gwengamp. E miz Even tremenet, Yannick Kerlogot a zo bet dilennet da vezañ kannad pedervet pastel-bro Aodoù-an-Arvor. Bet eo e strollad ar re C'hlas, met choajet en deus mont war ar rank gant ar République en marche (LREM) evit dilennadegoù ar Vodadenn, goude dilennadeg Emmanuel Macron. Displeget en deus penaos en doa « fiziañs » er raktres douget gant prezidant ar Republik. Asantet en deus e oa bet « feulz » an diviz a zo bet kemeret gant ar gouarnamant krennañ niver an implijoù sikouret, met lavaret en deus ne oa « ket nec'het evit Diwan » koulskoude.

Displegadennoù diwar-benn labour ur c'hannad pe war ar strollad LREM a zo bet savet gant Ronan Hirrien, Yann-Herle Gourves a zo bet da Skrignag evit fardañ krampouezh gwinnizh du gant Marie-Annick hag e selaouimp un ton live sonet gant ar daouad Hamon-Martin, asambles gant Annie Ebrel ha laz-seniñ Breizh.

/////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

Il y a six mois, il était encore instituteur dans une école bilingue à Guingamp. En juin dernier, Yannick Kerlogot a été élu député de la quatrième circonscription des Côtes-d'Armor. Après être passé chez les Verts, il a décidé de se porter candidat sous l'étiquette La République en marche pour les élections législatives, après l'élection d'Emmanuel Macron. Il a expliqué combien il avait confiance dans le projet porté par le président de la République. S'il a reconnu que la décision de réduire le nombre d'emplois aidés était « brutale », il a précisé qu'il n'était pas inquiet pour Diwan pour autant.

Ronan Hirrien donnera quelques explications sur le travail d'un député ou sur le parti LREM, Yann-Herle Gourves est allé à Scrignac apprendre à faire des crêpes avec Marie-Annick et on écoutera un live du duo Hamon-Martin, accompagnés par Annie Ebrel et l'orchestre symphonique de Bretagne (OSB).


Yannick Kerlogot - Sadorn 9 a viz Kerzu 2017

 

Algues vertes : le décès de Thierry Morfoisse reconnu comme accident du travail