• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Le grand BaZH.art

Surprises et décalage garantis, ton libre exigé pour ces têtes de l’art bien décidées à nous proposer quelque chose de très nouveau !
Logo de l'émission Le grand BaZH.art

Le Grand BaZH.art à Concarneau pour la fête de la Bretagne

© Francois Destoc / Le Telegramme / MaxPPP
© Francois Destoc / Le Telegramme / MaxPPP

Ce mois-ci Le Grand Bazhart pose ses caméras à Concarneau pour vous proposer sa version de la Fête de la Bretagne. Alexandre Pesle vous convie au sein de la ville close pour une émission sous le signe de la culture bretonne.

Par Chloé L'Afetter


Vous avez déjà vu des danseurs traditionnels s'encanailler au rythme de la musique d'une DJ électro ou d'une fanfare rock?


RDV dans le grand bazhart spécial Fête de la Bretagne !

En effet, ce mois-ci Le Grand Bazhart pose ses caméras à Concarneau pour vous proposer sa version de la Gouel Breizh.

Alexandre Pesle vous convie au sein de la ville close pour une émission sous le signe de la culture bretonne. 
 

Au programme : de la musique, de la danse et un peu d’histoire



Pour ce numéro, les danseurs de la compagnie Armor Argoat devront réaliser des performances en mêlant le moderne au traditionnel et improviser sur des musiques assez insolite par rapport à leur répertoire habituel.  

Pour les faire danser, nous recevrons Miss Blue, Djette à l’origine du mouvement de la « Breizh’n’Bass » et le groupe de rock rennais Monty Picon. Il y aura également des films.

Pour commencer vous découvrirez Rennes topographie sous la plume de l'écrivain de polar Stéphane Grangier. C'est ensuite au Coota Bar, lieu emblématique de la scène des musiques du monde que nous vous emmènerons.
 
Le Grand BaZH.art à Concarneau pour la fête de la Bretagne


A découvrir!


Et puis vous comprendrez davantage le travail du chorégraphe Rolland Alima grâce à un portrait de l'artiste en pleine création. Il y aura également les rubriques habituelles: le livre et le clip du mois.

Bref du beau, du bon, du grand Bazhart. 

 

Interview d'Emmanuel Ethis, recteur de l'académie de Rennes