HD, l'heure du débat

Heure de l’échange, de la réflexion autour de questions de société, pause nécessaire pour prendre du recul sur l’actualité, mais aussi mettre l’accent une fois par mois (le dimanche à 11 h ) sur un sujet qui vous concerne.
Logo de l'émission HD, l'heure du débat

Le Breton, une langue menacée ?

Enseignement bilingue en Français et en Breton dans une école à Hennebont / © PHOTOPQR/LE TELEGRAMME
Enseignement bilingue en Français et en Breton dans une école à Hennebont / © PHOTOPQR/LE TELEGRAMME

La culture bretonne et sa langue a t-elle retrouvé sa place ? Alors que la charte culturelle bretonne a été signée il y a 40 ans, où en est-on aujourd'hui ? Réponses dans "l'Heure du débat" dimanche 19 novembre à 11 h. 

Par La rédaction

La culture bretonne est vivante, ouverte sur l’extérieur et sur l’avenir. C’est ce qu’affirmait la charte culturelle bretonne signée par l’Etat Français, il y a 40 ans. Grâce à cette charte, l’enseignement du breton s’est développé. La langue bretonne a retrouvé sa place dans les médias régionaux, l’édition, le théâtre. 


Vous les Bretons de tous âges du Pays Gallo ou du pays bretonnant, vous enrichissez par votre spécificité la vie nationale et vous devez être encouragés à le faire ! (Valery Giscard d'Estaing pendant son discours du 8 février 1977, à Ploërmel)


En attente d'une reconnaissance


Mais le nombre de locuteurs continue de baisser. Ils étaient plus d’un million au début du 20ème siècle. Moins de 200 000 aujourd’hui. La langue bretonne peut-elle encore être sauvée ? Quels défis lui faudra-t-elle relever ? Au-delà de la Charte Culturelle les partisans de la langue attendent encore la ratification par l'État de la charte européenne des langues régionales.


Nous en débattrons dimanche 19 novembre à 11 h avec Lena Louarn, présidente de l’Office Public de la langue bretonne, Paul Molac, député LREM du Morbihan, Rozenn Milin, directrice du programme Sorosoro ; Emilie Quinquis, alias Tiny Feet.

Votre avis


En vue de l'émission, donnez votre avis en répondant aux deux questions suivantes.

 

A lire aussi

Le rêve brisé d'Ibrahim

Nouveau !Abonnez-vous aux alertes de la rédaction et suivez l'actu de votre région en temps réel

Je m'abonne