• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

HD, l'heure du débat

Heure de l’échange, de la réflexion autour de questions de société, pause nécessaire pour prendre du recul sur l’actualité, mais aussi mettre l’accent une fois par mois (le dimanche à 11 h ) sur un sujet qui vous concerne.
Logo de l'émission HD, l'heure du débat

Débat : ce que vous nous avez dit sur les adolescents

Des adolescents partageant une chanson
Des adolescents partageant une chanson

« hd, l’heure du débat » se penche sur la question des adolescents. Qui êtes-vous ? Comment allez-vous ? Nous vous avons posé la question, voici ce que vous en pensez. Merci d’avoir participé à enrichir notre débat. Il sera diffusé ce samedi 19 mars à 11h.

Par Stéphane Grammont

C’est la grande question. Le fameux mal-être des adolescents. Bien sûr, comme le souligne Sophie, certains « sont adeptes de l'auto destruction, alcool, drogues ». Mais le magazine « hd, l’heure du débat » voulait sortir justement de cette ornière, en vous posant justement cette question :


On parle souvent des ados sous l’angle du mal-être, qu’en pensez-vous ?

Le mal-être, il existe. Rosemarie témoigne de sa propre adolescence : « Toute mon adolescence j'ai été une jeune fille obèse mais je n'ai jamais eu de mal être car je me sentais une jeune fille comme les autres parmi les autres ados. Alors qu'aujourd'hui en tant que femme adulte je le ressens de plus en plus et je connais de jeunes adolescentes qui sont dans mon cas. Pas seulement les jeunes obèses mais ceux qui ne rentrent pas dans le moule que leur donne la société (trop grand, trop petit, trop mince, trop gros, rouquin, ayant un handicap, etc...). La société y est pour beaucoup mais il n'y a qu'eux. La publicité, les réseaux sociaux, les écoles y sont aussi pour quelques choses ».

Cette pression des médias et des réseaux sociaux, vous nous en avez beaucoup parlé dans vos commentaires. Sur cette question du mal-être, ou en tout cas de cette période où, comme le souligne Lore Jarocinski 18 ans, « chercher notre liberté nous reviens à faire des erreurs », les réseaux sociaux ont leur rôle.

« Les réseaux sociaux comme Instagram montrent des jeunes, beaux physiquement, toujours bien habillés et faisant des choses "extras". De ce fait, beaucoups de jeunes se rabaissent, pensant ne pas être "conforme". Des jeunes ados avec des formes se sentiront complexés par rapport aux personnes présentés dans les magasines ou sur les réseaux sociaux. Ne pas être entouré de centaines d'amis, de pas avoir 300 "likes" sur une photo de profil font aussi partie des critères qui provoquent un mal être chez l'adolescent » explique Tiphanny 17 ans.

Mais pour autant, « il y en a qui sont très impliqués dans certains projets ! » rappelle Pierre, 18 ans, un ado de Montreuil-le-Gast. En effet confirme Christophe, « père d'ados et ancien ado » :  « C'est le début de leur envol et c'est une très belle période ».

C’est Nadia, qui se présente comme « une grand-mère », qui aura le mot de la fin sur cette question : « Nos ados sont plutôt curieux et pertinents. Mais ils savent comme les générations passées faire bloc pour se protéger des travers de notre société! C'est à nous adultes et grands ados que nous sommes restés de prendre le temps d'écouter ce qu’ils ont à nous dire! Mais cette jeunesse n'est pas si mal! Pas mal du tout même! »


Parents, grands-parents : vous sentez-vous dépassés par vos ados ? Pourquoi ?

« Il est difficile de les comprendre car ils gardent beaucoup de choses pour eux. On interprète souvent mal certains de leurs actes alors qu'ils sont importants pour eux » concède Lore.

D’ailleurs, « les voir malheureux ou perdu dans cet étape de changement peut déstabiliser aussi les parents » témoigne Sandrine, qui est la mère de trois « ados/adules » .

Mais, confie Nadia, « si je me suis sentie parfois dépassée en tant que parent mon rôle de grand mère avec mes petits enfants ou ceux des autres me convient très bien... le contact est plutôt complice voir même un peu taquin!!! »


Parents, grands-parents : pensez-vous que les ados passent trop de temps sur les réseaux sociaux ? Cela vous inquiète-t-il ?

La question des réseaux sociaux ne laisse personne indifférent, mais avis sont plus tranchés. Pour Sophie, « ils sont néfastes car les ados dévoilent leurs vies sans crainte des retours », et, rajoute Harmonie, « ils ne pensent plus à leur famille ».

Mais pour Lore, « du moment qu'ils font attention et qu'on les a prévenus des dangers non ce n'est pas inquiétant ». Il faut en effet «  leur faire prendre conscience que cela ne représente pas la vrai vie même si parfois c'est le cas d'où la difficulté », sans pour autant « les exclure des autres ».

Pour Nadia, « il n’y a pas que de mauvaises choses », « ils sont nés avec ils s'en servent simplement et nous aurions fait la même chose si nous avions eu cet outil étant jeunes ».

Certains de ces commentaires, pas tous, sont cités dans notre émission « hd, l’heure du débat » de ce samedi 12 mars. Merci beaucoup d’y avoir participé.

L’émission suivante, qui sera diffusée le 2 avril, aura pour thème : « Centres-villes, centre bourgs, quand les commerces foutent le camp ».

A lire aussi

Interview d'André Ollivro