• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

HD, l'heure du débat

Heure de l’échange, de la réflexion autour de questions de société, pause nécessaire pour prendre du recul sur l’actualité, mais aussi mettre l’accent une fois par mois (le dimanche à 11 h ) sur un sujet qui vous concerne.
Logo de l'émission HD, l'heure du débat

Feiz ha Breizh (foi et Bretagne) : comment la Bretagne garde la foi

68,5% des Bretons se disent catholiques / © Vanessa Meyer
68,5% des Bretons se disent catholiques / © Vanessa Meyer

Notre région a longtemps été considérée comme un bastion de l’Église catholique. Qu’en est-il aujourd’hui ? Dans un contexte général de déclin, en France, la Bretagne continue-t-elle de faire exception ? Réponses dans l'Heure du débat dimanche 7 mai, à 11 h

Par Hélène Pédech avec E.C

La Bretagne garde t-elle toujours la foi ? Pendant longtemps, la région a été considérée comme l'un des bastions de l'Église catholique mais est-ce toujours le cas ? La menace islamiste, la popularité du pape François ont-elles des conséquences sur la pratique ?

Pour évoquer toutes ces questions, dimanche 7 mai à 11 h, l'émission l'Heure du débat reçoit notamment Yvon Tranvouez, professeur d’Histoire contemporaine à l’Université de Bretagne Occidentale, spécialiste des religions en Bretagne, Père Marcel Hyombo Atenden, recteur paroisse Saint-Guen à Vannes (56), né au Congo, auteur d’une thèse sur le dialogue interreligieux, Père Nicolas Guillou, curé paroisse Notre-Dame en Saint-Melaine à Rennes (35), aumônier des étudiants et aumônier de communication Diocèse de Rennes, Dol et Sait-Malo, prêtre 2.0, Anne Ruault, aumônier des étudiants à Rennes, épouse d'un diacre.

La  Bretagne cultive les paradoxes


D’un côté des églises se vident, de l’autre des Pardons attirent des pèlerins de plus en plus nombreux. Face à la crise des vocations de prêtres, L’Église est également obligée de s’adapter, notamment en accueillant des prêtres étrangers et en s’appuyant sur des laïcs. 

Comment les pratiques religieuses évoluent-elles au sein de l’Église ? De plus en plus, des prêtres et leurs fidèles se tournent vers les réseaux sociaux, des applications dédiées à la quête ou pour se confesser apparaissent. Enfin, avec le retour du religieux dans le débat public, nous verrons que la parole de l’Église est multiple, parfois divisée autour de thèmes comme la pédophilie ou encore l’accueil des migrants.

Une pratique plus choisie ?


Le 16 avril dernier marquait le dimanche de Pâques, l'occasion de suivre les fidèles de la région alors qu'ils se rendent à la traditionnelle messe. En Bretagne et en Pays de la Loire, 18% des habitants se déclarent catholiques pratiquants (vont à l'église au moins une fois par mois), selon des chiffres de 2014.

Fréquentation de l'Église en Bretagne
Reportage diffusé le 16 avril 2017, de M. Thiébaut, A. Paumard, H. Notat / avec Père Louis-Emmanuel de la Foye, Prêtre à Bruz









A lire aussi

Griedge Mbock et les bleuettes en 2012