• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

HD, l'heure du débat

Heure de l’échange, de la réflexion autour de questions de société, pause nécessaire pour prendre du recul sur l’actualité, mais aussi mettre l’accent une fois par mois (le dimanche à 11 h ) sur un sujet qui vous concerne.
Logo de l'émission HD, l'heure du débat

Seniors, comment bien vieillir ? Ce que vous nous en avez dit

Vous nous avez livré votre regard sur la vieillesse en répondant à notre questionnaire pour notre émission de société "Hd, l'heure du débat". Voici un résumé des vos commentaires.

Par Catherine Deunf

A la première question sur le bien vieillir, une majorité d'entre vous se rejoint sur la crainte de la perte d'autonomie. Vieillir, oui mais pas à n'importe quel prix êtes-vous nombreux à souligner. Tandis que d'autres, pragmatiques, remarquent que c'est le seul moyen de ne pas mourir. Enfin, les nouvelles technologies vous apparaissent un moyen d'ouverture sur le monde, permettant de rompre l'isolement. Une remarque révélatrice : nous n'avons reçu des réponses que de plus de 60 ans (entre 61 et 85 ans). La vieillesse ne préoccuperait que les personnes qui y sont confrontées ? Pourtant, les jeunes d'aujourd'hui sont les vieux de demain !
 

Bien vieillir, est-ce une question qui vous taraude ? 

Bien vieillir me taraude bien sûr, en tant qu'ex jeune, je veux garder mon autonomie et mes capacités mentales ! Je pense que la vieillesse c'est en grande partie dans la tête, et ça se prépare ! Bien vieillir c'est être entourés d'enfants, d'amis, avoir une vie sociale, sortir, rester curieux de tout et continuer à bouger.

Sans me "tarauder", ça me préoccupe bien sûr (j'ai 61 ans).

C'est surtout la perte d'autonomie qui peut devenir préoccupante et la maladie d'Alzheimer fait peur.

Bien sûr ! A 77 ans, je retarde mon installation en foyer-logement, faute de moyens de déménager. Fuir mon village actuel (Penvenan) est devenu une urgence, tant ce pays n'accorde pas d'attention aux "anciens". Ou alors si "modestement" … NDLRcette réponse émane de Michel, atteint de dégénérescence du système nerveux périphérique et en surpoids grâce à la "dépakine" administrée à tort.

Il est évident que plus on avance en âge, plus on se pose la question du bien vieillir. Cette question est au final, plus importante que l'espérance de vie en elle-même car à quoi sert de vivre longtemps si c'est pour vivre en perte d'autonomie, de maîtrise de ses facultés physiques et intellectuelles ? Comme d'autres, j'ai eu un exemple de cette vieillesse qui fait peur avec une personne proche de moi. Certes, j'admire son courage mais je ne souhaite pas être confronté à cette épreuve.

Tant que je pourrai poursuivre des objectifs, fussent-ils modestes, je souhaite continuer à vieillir mais pas au-delà.

Je n'y pense pas. Je vis au jour le jour.

Oui, la perte autotomie certainement. L'isolement face à l'attitude des jeunes et des actifs sur le 3ème âge. 

Oui, c'est une vraie inquiétude.

Oui, mais parfois la maladie nous rejoint.


Quel regard portez-vous sur le vieillissement ?

La marche normale du temps qui passe

Le vieillissement est une étape obligée de la vie, il y a tellement de gens qui meurent jeunes, que je me dis que c'est un privilège de vieillir... Mieux vaut être vieux que mort ! Bien sûr, nous ne sommes pas égaux devant le vieillissement, je connais des gens qui à 80 ans font encore de la planche à voile, et d'autres qui sont grabataires à 60 ans. Je pense qu'il faut aborder la vie avec optimisme, ne pas se plaindre et être positif. Ma grand-mère disait à 100 ans "je crois que c'est l'âge ingrat" !

Vieillir mais pas dans n'importe quelles conditions

Inéluctable

Vieillir est la seule façon de vivre longtemps ! Mais BIEN vieillir est important.

C'est la logique des choses de la vie, mais faire attention à son alimentation (important), bouger (sport), mouvements respiratoires, chanter, être positif et toujours se remettre en question, méditer.

Entre 60 et 70 ans, c'est le temps des voyages, des activités nombreuses, du temps consacré aux petits-enfants. Au-delà, les problèmes liès à la santé sont de plus en plus présents. La vie quotidienne devient une suite de petits renoncements. La population âgée n'est pas homogène ! Et les moyens financiers, l'entourage familial, le cadre de vie ne sont pas les mêmes pour tous ! (réponse de Jacqueline, 83 ans)

Un phénomène naturel, souvent rendu pénible par les maladies.

Il faut être honnête, clair et lucide : ce ne'st pas le meilleur de la vie. Ce n'est pas folichon. Comment peut-on porter un regard positif sur sa fin, son évanouissement progressif et la perte de sa vitalité au fil du temps. Certes, l'âge apporte une certaine sagesse qui aide à admettre cette réalité mais n'en faisons tout de même pas trop en affirmant, par exemple que c'est le plus bel âge de la vie !

Il faut accepter de voir votre corps vous abandonner.

C'est malheureusement un processus inéluctable où la dégradation est certaine mais sa vitesse inconnue.


Le bien vieillir est-il un champ des possibles pour l'innovation sociale et technologique ?

Grâce à internet, les personnes créent du lien sur les réseaux sociaux, sont moins seules. Mais il y a d'autres pistes à explorer !

Oui, car on a le temps et il faut cultiver ses petites cellules grises.

Il n'y a pas d'âge, il n'y a que de la volonté et de l'envie.

Beaucoup de choses ont évolué de façon très positive ces dernières années sur le plan social. La technologie permet de rompre l'isolement et fournit une aide appréciable sur le plan santé, communications, etc... Beaucoup reste à faire mais je suis très optimiste.

Certes ! Combien d'emplois pourraient être créés ne serait-ce que pour s'assurer que les anciens isolés sont encore en vie.

Les innovations qu'elles soient sociales ou technologiques peuvent soulager des problèmes liés au vieillissement mais là aussi, soyons francs et réalistes, n'espérons pas remplacer une relation humaine véritable tissée à travers des liens familiaux ou amicaux par une relation avec un robot aussi performant soit-il ou des mesures sociales aussi pertinentes soient-elles.

Maison de retraite prés d'une école. Plus de personnel dans ces établissements.
 
Certainement, les nouvelles technologies devraient faciliter la mixité sociale qui me semble un élément essentiel du bien vieillir.


Hd, l'heure du débat : le samedi de 11h à 12h, animé par Stéphanie Labrousse.
L'émission aborde des thèmes de société et fait appel à vos réflexions pour nourrir le débat. Merci à tous ceux qui répondent à nos questionnaires.


Pierre Karleskind, élu eurodéputé LREM