La Voix est Libre - Bretagne

Le samedi à 11h30
Logo de l'émission La Voix est Libre - Bretagne

Les coulisses de la campagne des régionales (émission déprogrammée)

© Loïc Schvartz
© Loïc Schvartz

Nous laissons en ligne l'article concernant l'émission qui était prévue samedi 14 novembre. En raison des attentats, cette émission a été déprogrammée.
Samedi dès 11h, Anthony Masteau reçoit les directeurs de campagne des différentes listes aux élections régionales.

Par Catherine Deunf

Dans un mois les régionales toucheront à leur fin, une nouvelle majorité aura-t-elle émergé en terre bretonne ancrée à gauche depuis 2004 ? En attendant la réponse, dans cette dernière ligne droite, des premières observations peuvent être faites quant aux stratégies de communication, à la difficulté de constituer des listes et aux projets d’alliance pour le second tour.

Les stratégies de communication

Impossible de mener une campagne sans utiliser les réseaux sociaux. Les têtes de liste possèdent donc tous des comptes twitter et facebook, parfois même plusieurs à l'image de Jean-Yves Le Drian qui utilise un compte twitter pour ses fonctions de ministre de la Défense et un autre pour sa campagne régionale. Mais, tous n’utilisent pas ces vecteurs de communication de la même manière : si certains se contentent d'y dérouler leur agenda, d’autres s’en donnent à cœur joie pour taper sur l’adversaire… Bref, l’essentiel est de combler les inconditionnels, de frapper les esprits des indécis pour s’assurer leurs votes et de sortir du lot. A l'image de Jean-Yves Le Drian et son écharpe jaune, qu'il arbore en véritable gri-gri, cette couleur lui ayant porté chance en 2004. René Louail, tête de liste écologiste, a quant à lui, misé sur des déplacements en combi Volkswagen vert, clin d’œil à l’époque baba cool, symbole d’un matériel durable et aisément identifiable.

La composition des listes

Composer une liste pour les régionales n’est pas une tâche facile puisque plusieurs conditions s’imposent : la parité homme-femme et un nombre de candidats issu des 4 départements bretons proportionnel à la population de chaque département. Ainsi, les Côtes d’Armor fournissent 17 personnes par liste, l’Ille-et-Vilaine 28, le Finistère 25 et le Morbihan 21. Attraper une figure emblématique, connue du grand public, n’a jamais fait de mal à personne non plus ! Le PS, grand gagnant à ce jeu, a réalisé deux belles prises : le navigateur Roland Jourdain et Olivier Le Bras, délégué syndical FO chez Gad, très présent lors des luttes contre la fermeture du site de Lampaul-Guimillau, puis lors des manifestations des bonnets rouges avant de rompre avec ce mouvement.

Les stratégies de second tour

Il est encore trop tôt pour savoir ce que donneront les tractations d’alliance entre les deux tours puisqu’elles dépendront des scores réalisés au premier tour et donc du poids que chacun représentera. A droite, la liste de Marc Le Fur et la liste FN dépasseront les 10% des voix nécessaires pour se maintenir au second tour. Aucune alliance entre eux n’étant envisageable, il y a fort à parier que les deux listes de droite seront présentes au second tour. Cette configuration offrirait un boulevard à Jean-Yves Le Drian pour remporter le second tour sans même avoir à faire appel aux autres listes de gauche. Parmi celles-ci, la liste EELV conduite par René Louail et la liste "Oui, la Bretagne" de Christian Troadec recueillent, pour l'instant, entre 5 et 10% des intentions de vote, ce qui ne leur permettrait pas de se maintenir au second tour, mais les autorise à fusionner au second tour avec le PS. Au soir du premier tour, le PS fera donc ses comptes en fonction des scores en présence et décidera de la stratégie à adopter.

En ce qui concerne les autres listes, les intentions de vote demeurent pour l'instant sous la barre des 5%, ce qui les élimine dès le premier tour et ne leur donne pas la possibilité d'être remboursées de leurs frais de campagne.

Ce sont toutes ces questions qui seront débattues, samedi 14 novembre à partir de 11h sur le plateau de notre émission politique La voix est Libre.


Invités :  
Alexis Billiet : directeur de campagne de René Louail (EELV), 
Bertrand Plouvier: directeur de campagne de Marc Le Fur (Droite / Centre)
Loïg Chesnais Girard : directeur de campagne de Jean Yves Le Drian (PS)
Emeric Salmon : directeur de campagne de Gilles Pennelle (FN)
Didier Gourin : journaliste à Ouest France
Laëtitia Cherbonnel: journaliste à France Bleu Armorique


La Voix est Libre, samedi de 11h à 12h en direct.

La Lorientaise 2019 : l'échauffement avant le départ