Littoral - Le magazine des gens de mer

Le dimanche à 12 h 55, rediffusé le jeudi à 8 h 50
Logo de l'émission Littoral - Le magazine des gens de mer

Voir et revoir, le cri des goélands

En quelques décennies, le goéland s'est installé sur les toits de nos villes côtières. Oiseau de mer, opportuniste et malin, il profite de nos poubelles, et plus nous consommons, plus il prospère. Mais aujourd'hui  la cohabitation entre l'homme et l'animal n’a jamais été aussi conflictuelle

Par Sophie Bourhis

Sa cohabitation avec l’homme est souvent difficile, voire impossible. Alors cette « grosse mouette » dont le nom gwelan  signifie pleurer en breton, en a gros sur le cœur et pousse un cri : le cri du Goéland !

Il est devenu la bête noire des habitants du littoral et des professionnels de la mer. Le goéland souille les rues et les toits de ses déjections. Il dévore sans vergogne les jeunes naissains des mytiliculteurs.  Sur les plages, plus moyen de manger son sandwich sans que l’oiseau vienne vous le chiper… et parfois de manière plutôt musclée. La compagnie des hommes ne lui fait pas peur, le goéland nous aime… mais nous un peu moins ! Qu’est-il arrivé à l'emblème de nos ports de pêche pour qu'on le surnomme le rat du ciel ?
De spécialistes des oiseaux marins aux associations de défenses des animaux, en passant par les professionnels agacés et les usagers amusés, Delphine Deloget nous promène avec humour au milieu de la petite guerre, pas si grave, que se livrent les hommes et le goéland.
Le cri du goéland. Un film de Delphine Deloget. Coproduction Aligal Production.
Le cri des goélands Littoral 874

Le tout nouveau chargeur de Cristec