• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Littoral - Le magazine des gens de mer

Le dimanche à 12 h 55, rediffusé nationalement le vendredi à 8 h 10
Logo de l'émission Littoral - Le magazine des gens de mer

Bouquet de crevettes, gerbe d’écumes

En Charente maritime, les crevettes se jouent des saisons et des couleurs… A Blainville sur mer, un café au bout du monde propose un spectacle imprenable sur l’océan. Et au Guilvinnec, un gamin de 15 ans fait ses armes, embarqué pour quinze jours sur un chalutier.

Par Sophie Bourhis

##fr3r_https_disabled##
Bouquet de crevettes, gerbe d'écumes
A 02'05. Les saisons de la crevettes.
Roses, elles sont recueillies en hiver au casier. Grises, on les pêche au chalut en été. Impériales, elles sont semées au printemps dans les marais avant d’être récoltées à l’automne. Ainsi vivent les crevettes, sur le littoral charentais, au gré du temps et des saisons. Sur l’île d’Oléron, La Cotinière a été, dans les années 1970, le premier port crevettier de France. Depuis, la pêche s’est diversifiée afin que le port ne soit plus dépendant d’une seule espèce. Il ne reste donc aujourd’hui plus que six caseyeurs qui pêchent la crevette rose et une petite dizaine de chalutiers seulement à traquer l’été la crevette grise. Depuis quelques années, une autre crevette a fait son apparition dans la région : la gambas, dite « l’impériale ». Celle-ci a la particularité d’être élevée par les ostréiculteurs dans les mêmes claires que les huîtres de Marennes-Oléron. L’élevage semi-extensif en marais s’est développé dans les années 1980, après des études réalisées par l’Ifremer. La « pénéiculture » a ainsi permis à la région de se diversifier, et tout le monde y trouve son compte. Les crevettes fouillent la vase pour se nourrir et elles limitent la prolifération des algues, pour le plus grand plaisir des huîtres !
Réalisation : Thierry Le Vacon

A 16'44.Des fenêtres face à l'océan.
Un pont, un seul, une route, une seule et à l’extrémité de cette route un bar. Nous sommes à Blainville sur mer dans un café nommé « Le Grand Herbet », l’observatoire privilégié de l’estran avec des fenêtres partout pour ne jamais perdre la mer de vue. Le bistrot propose une vue privilégiée sur la cale, autour de laquelle se donnent naturellement rendez-vous des ostréiculteurs et des pêcheurs à pied. A l’heure des grandes marées, tous deviennent ainsi les premiers acteurs de ce somptueux spectacle. Que l’on commente… d’un peu plus haut.
Réalisation : Roland Thépot

A 22'19.Nos 20 ans, Blues Bigouden, le pied marin.
Demain sera la première fois pour Raphaël, 15 ans.
La première fois que le petit dernier de la famille Cossec embarquera pour 15 jours de mer sur un chalutier du Guilvinec. Statut stagiaire…
Il prépare son sac sous l’œil attendri de la caméra de Patrice Gérard.
Réalisation : Patrice Gérard. Coproduction Point du jour

L'histoire du football féminin