• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Littoral - Le magazine des gens de mer

Le dimanche à 12 h 55, rediffusé nationalement le mardi à 9 h 20
Logo de l'émission Littoral - Le magazine des gens de mer

Bruno Le Floc’h, l’auteur de Trois éclats blancs : « J’aime les balades sombres sur les côtes et la compagnie des trappeurs fous ».

Bruno Le Floc'h, l'auteur de Trois éclats blancs / © Brieg Haslé
Bruno Le Floc'h, l'auteur de Trois éclats blancs / © Brieg Haslé

Bruno Le Floc’h avait fait du pays bigouden, le décor récurrent de ses chroniques maritimes. Lui se vivait comme le fils spirituel de Corto Maltese. L’auteur de Trois éclats blancs est décédé en 2012. Évocation de son oeuvre avec Brieg Haslé - Le Gall.

Par Aline Mortamet

Dans Trois éclats blancs, Bruno Le Floc’h racontait la construction d’un phare dans un petit port du sud Finistère au tout début du XXème siècle. Cet album lui avait valu le prix René Goscinny en 2004. Une décennie plus tard, il sera lauréat du Grand Prix de la BD bretonne 2013 pour Chroniques Outremers.

Le chroniqueur de BD Brieg Haslé – Le Gall est aujourd’hui président-fondateur de l'association des amis de Bruno Le Floc'h. Nous lui avons demandé d’imaginer les réponses que Bruno Le Floc‘h nous aurait données. Il s’est prêté au jeu, inspiré par un entretien qu’il avait mené avec lui en février 2005.

Quels livres aurait-il emporté sur une île déserte ?
« J'apprécie toute l’œuvre de Joseph Conrad, ses romans et ses nouvelles, sans exception ! L'épopée fantastique de Cent ans de solitude de Gabriel Garcia Marquez, l'inouï Vie mode d'emploi de Georges Perec, Désert de J.M.G. Le Clézio et la délicatesse d'une gravure de l'œuvre de Jean-Pierre Abraham. Je suis fou de nouvelles, cet art subtil de trancher au rasoir dans une histoire que l'on soupçonne plus longue. Un morceau de temps encadré par des points de suspension… J’aime notamment les textes de Francisco Coloane et ses balades sombres sur les côtes et dans les plaines de Patagonie, l'univers de Jorge Luis Borges, la compagnie des trappeurs fous du Danois Jørn Riel, auteur des Ballades de Haldur, de La Vierge froide et autres racontars… »

Quels sont les artistes qui l’ont marqué dans son itinéraire de dessinateur ?
« Lorsque j’étais aux Arts Déco de Paris, j'ai découvert Piet Mondrian. Au travers de la longue et radicale démarche intellectuelle et picturale de cet immense artiste, j’ai compris ce qu’était que se libérer du figuratif. Ce fut une révélation totale qui m'a ouvert en grand les portes de l'art moderne. Pour ce qui est des artistes figuratifs, je reste médusé par le talent de Mathurin Méheut à saisir le "vrai" en quelques traits sûrs, nerveux et une trace de gouache. J’affectionne également Jean Julien Lemordant et Lucien Simon pour leur vision sans pittoresque de mon coin de Bretagne. »

Quelques planches des dessins de Bruno Le Floc'h



Quels sont les récits qui ont marqué son enfance ?
« Je suis d'une insondable ignorance en bande dessinée, mais je me soigne ! En le domaine, j'ai malgré tout quelques admirations : Hugo Pratt, bien entendu, pour son style à l'épure céleste. Muñoz que je lisais fébrilement dans les pages d'(À Suivre). Quelle liberté ! Christian Barbier, encore une vieille souche… Je m'aperçois que les auteurs que j'aime, Baudoin notamment, sont très proches dans cette manière qu'ils ont de donner de la place à l'imaginaire du lecteur. C'est une chose qui me préoccupe terriblement dans ma manière de dessiner, de découper mes scénars. J'aimerais pouvoir offrir au lecteur de mes albums le rôle de co-auteur que je me sens être lorsque je lis un roman. Rabaté sait faire ça, lui. »

Pour aller plus loin


Après des études aux Arts décoratifs de Paris, Bruno le Floc’h a été story-boarder pour de nombreuses séries télévisuelles destinées à la jeunesse. Il participera notamment aux versions animées du Marsupilami, de Spirou et Fantasio, et découvrira une large célébrité en 2004, en tant que directeur artistique du long-métrage d’animation L’île de Blackmor. Entretemps, il s’est aussi dans la bande-dessinée avec un premier album publié en 2003, Au bord du monde. S’ensuivront Trois éclats blancs (2004), Une après-midi d’été (2006), D’un quai à l’autre (2006), Paysage au chien rouge, Saint-Germain, puis rouler vers l’Ouest !, et la trilogie Chroniques Outremers. Découvrez aussi le site de Brieg Haslé-le Gall 

A lire aussi

Griedge Mbock et les bleuettes en 2012