Littoral - Le magazine des gens de mer

Le dimanche à 12 h 55, rediffusé nationalement le vendredi à 8 h 10
Logo de l'émission Littoral - Le magazine des gens de mer

Commandant Kieffer, le Français du Jour J

Un livre de Stéphane Simonnet

Par Pascal Vannier

C'était un grall pour Stéphane Simonnet, l'ancien directeur scientifique du Mémorial de Caen, que de pouvoir donner sa vraie personnalité et son vrai parcours à Philippe Kieffer, avant, pendant et après la préparation ainsi que le débarquement des 177 Français du commando qui porte son nom, le 6 juin 1944. Le titre est sans équivoque Kieffer est bien le Français du Jour J, intégré avec ses hommes à la 1ère Brigade Spéciale Britannique, débarquée sur la plage de Sword Beach.Ce mardi de l'Histoire, Philippe Kieffer est blessé deux fois et il va perdre dix de ses compagnons.


Pas à pas, avec des séquences dignes d'un scénario de documentaire, Stéphane Simonnet accompagne un homme que rien ne prédestine à une carrière militaire. C'est ce qui le rend atypique, c'est ce qui le rend attachant, c'est ce qui le rend finalement crédible et officier respecté.
Kieffer, enfant métis d'un Alsacien et d'une Haïtienne,dont la première partie de sa vie l'attache à Port-au-Prince, bascule en 1940. Ce banquier élégant et anglophone est en phase avec la culture familiale du refus. Le 18 juin, il n'entendra pas l'appel d'un officier rebelle qu'il ne connaît pas, un certain Charles de Gaulle, occupé qu'il est, à quitter, in extremis, le Cotentin à bord d'un chalutier belge.

Il reviendra en Normandie, dans quatre ans, Philippe Kieffer mais ne l'imagine évidemment pas un seul instant, une fois le Hampshire atteint. Tout commence donc pour lui sur la côte sud d'un pays dans lequel il a de la famille. Mais il y arrive dans un climat de tension, porté par l'occupation de la France et par l'opération Catapult, enclenchée le 2 juillet 1940 par Winston Churchill. Son objectif est de capturer ou de détruire les navires français de manière à ce que les Allemands ( ou les Italiens) ne s'en emparent pas. Des milliers de marins doivent, eux, choisir entre Vichy et le Royaume-Uni.

Ainsi naît à Portsmouth, (aujourd'hui ville jumelle de Caen), le berceau des Forces Navales Française Libres. C'est la base nouvelle et provisoire du cuirassé Courbet et c'est là que le futur commando Kieffer démarre avec 28 volontaires. Le nouveau chemin de Philippe Kieffer croise quelques accrochages relationnels avec les autorités britanniques mais rien ne peut entamer l'admiration qu'il voue aux commandos de la Royal Navy. En mars 1941, le raid sur les îles Lofoten reste l'exemple de réussite parfaite en termes de préparation et d'organisation. Le coup touche directement le Führer et Kieffer découvre le Brigadier Lord Lovat. Ils seront ensemble aux premières heures de la bataille de Normandie. Le pays de Lovat c'est l'Ecosse, sa rudesse géographique et ses caches, à l'abri de toute espionnage pour y mener un entraînement de forçat. Citer Achnacarry suffit pour forcer le respect.   Le Français du Jour J y apprendra son métier de soldat et une nouvelle philosophie de vie.           


Tallandier
22€50