• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Littoral - Le magazine des gens de mer

Le dimanche à 12 h 55, rediffusé nationalement le mardi à 9 h 20
Logo de l'émission Littoral - Le magazine des gens de mer

Des siècles de traversée de la Manche : « la légende des légendes »

Louis Blériot, le premier aviateur à avoir survolé le Manche en 1909
Louis Blériot, le premier aviateur à avoir survolé le Manche en 1909

La traversée de la Manche n'a jamais cessé de susciter élans de courage et soifs de conquête. Par tous les moyens, les airs ou les mers, l’homme a toujours eu envie de passer de l’autre côté. Par curiosité ou envie d'exploit, c’est selon, mais l’histoire est épique.

Par Aline Mortamet


Jean-Pierre Blanchard et John Jeffries, partis en ballon, entre Calais et Boulogne / © Tout a démarré à la veille de la Révolution française, et par les airs. A cette époque, la montgolfière commence à effectuer ses premiers grands vols. Très vite la traversée de la Manche en ballon devient un véritable enjeu et même une obsession.

Le premier à se lancer est le Normand Jean-Pierre Blanchard. Le vendredi 7 janvier 1785 à 13h15, accompagné de John Jeffries, un médecin américain au service de l’armée britannique, intéressé par les observations scientifiques, ils décollent du château de Douvres à bord d’un ballon gonflé à l’hydrogène. Partis à 13h15, les aéronautes finissent par s’échouer dans la forêt de Guînes (Pas de Calais) vers 15h30.


La Manche représente ensuite une étape importante dans l'histoire de l'aviation. En effet, le 25 juillet 1909, quelques jours après l'échec de l'aviateur Hubert Latham, Louis Blériot (1872 – 1936), à peine remis d'une chute récente, décolle à bord d'un appareil de sa construction, le Blériot XI, du lieu-dit Les Baraques, près de Calais à 4h41 du matin. Il atterrit sur la falaise de Douvres à 5h13, ayant couvert 38 km en 32'. Il remporte la prime destinée par le Daily Mail au premier qui réussirait cet exploit et marque un grand triomphe de l'aviation. Alors qu'il revient en France, H.G. Wells, maître en anticipation, déclare, "Blériot a cinq ans d'avance sur mes prévisions".

Surtout comme le souligne alors Paul Painlevé membre de l'Académie des sciences : "Si le rêve d'imiter l'oiseau a hanté l'esprit de l'homme dès l'origine et peuplé ses légendes, voler sur la mer, c'est la légende des légendes". Quant au Daily Express, au lendemain de l'exploit, on peut y lire : "La Grande-Bretagne n'est plus une île ! M. Blériot a inauguré une nouvelle ère dans notre histoire et dans l'histoire de la race humaine".
L'aviateur Louis Blériot
L'aviateur Louis Blériot

1912. L'Américaine Harriet Quimby (1875 - 1912) s'envole de Douvres, le 16 avril, à 5 h 35 min, à bord d'un monoplan Blériot, pour atterrir à Hardelot, à une trentaine de kilomètres de Calais, à 6 h30 min. Elle est la première femme à réussir la traversée aérienne de la Manche.

Après les airs, la mer. La première traversée de la Manche à la nage et sans combinaison a lieu le 24 août 1875 en 21 heures et 45 minutes. Le héros s’appelle Matthew Webb.
Matthew Webb / ©
Le numéro 2 sur la liste officielle des vainqueurs du détroit, Thomas William Burgess signe sa traversée le 6 septembre 1911, 36 ans après Matthew Webb. Les films d’époque le montrent s’enduisant le corps de graisse et se jetant à l’eau, puis, arriver épuisé de l’autre côté.

Quelques années plus tard, en 1926, changement de rôle : c’est lui qui couvre le corps de Gertrude Elderle, championne de natation américaine qui s’apprête à son tour à tenter la traversée. Le 6 août 1926, en 14 heures et 39 minutes, elle devient ainsi la première femme à réussir cet exploit, ce qui lui vaut d’être accueilli en triomphe à New-York.
Trois héroïnes de la Manche à la nage, avec Gertrude Ederlé à droite / ©
Plus tard, il y aura encore d’autres idées et d’autres projets, plus ou moins fantaisistes ou novateurs. En 1935, c’est une voiture amphibie qui se lance, en 1949, c’est une otarie à qui on fait franchir la Manche. En 1952, la Manche est vaincue pour la première fois de son histoire par un motocycliste : Georges Monneret, parti de la côte française, atteint en moins de six heures la plage de Douvres sur un scooter sur lequel il a fixé deux flotteurs.

Et puis, en 1994, précisément le 6 mai de cette année, le tunnel sous la Manche est inauguré. C'est actuellement le tunnel ayant la section sous-marine la plus longue du monde – il comporte un tronçon de 37 km sous le fond marin.

2004. Le milliardaire britannique Richard Branson, fondateur de Virgin, établit un nouveau record, en smoking et nœud papillon, en traversant la Manche à bord de l'Aquada, un véhicule amphibie capable de rouler à 160 km/ et naviguer à 50 km/h. Il parcourt les 35,2 kilomètres séparant Douvres de Calais en 1h 40 min et 6 s, pulvérisant le précédent record de plus de 4 heures.
L'Aquada / ©
L'Aquada / ©

2013. Gérard Feldzer, ancien pilote de ligne et chroniqueur sur France Info, et Pierre Chabert, pilote confirmé d'hélico et d'ULM et président de l'association Transocéans traversent la Manche dans un dirigeable électrique, l’Iris Challenger 2 en 2h 23min battant ainsi le record du monde dans la catégorie des ballons de 400 m3 à 800 m3.

A lire aussi

Interview d'Emmanuel Ethis, recteur de l'académie de Rennes