• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Littoral - Le magazine des gens de mer

Le dimanche à 12 h 55, rediffusé nationalement le vendredi à 8 h 10
Logo de l'émission Littoral - Le magazine des gens de mer

François Bourgeon, auteur de Les Passagers du vent : « la mer, c’est la vie, le lieu d’où l’on vient tous »

François Bourgeon, l'auteur des Passagers du vent
François Bourgeon, l'auteur des Passagers du vent

François Bourgeon est un terrien qui raconte des histoires de marins. Passionné d’histoire et fasciné par la mer, il a révélé son talent de conteur dans Les Passagers du vent, sur fond de traite négrière au XVIIIème siècle. En exclusivité, un entretien vidéo avec l’auteur.

Par Aline Mortamet

En 2009, la saga maritime Les passagers du vent dépassait le million d’exemplaires vendus. Un impressionnant succès de librairie, provoqué très certainement par la magie d’une alchimie entre un auteur, une héroïne, une époque et une intrigue.
L’action se déroule au XVIIIème siècle, à un moment où le commerce triangulaire battait son plein, et la traite négrière était une réalité quotidienne. Le personnage principal s’appelle Isa, aventurière libre et féministe avant l’heure, progressiste et porte-parole de l’humanisme de l’auteur. Tel Flaubert avec Madame Bovary, François Bourgeon ose la formule: "Isa, c’est moi".

Quelques planches signées François Bourgeon



Les Passagers du vent ont l’intelligence de proposer un récit bien informé, réaliste et fort bien coloré. Pour cette série, François Bourgeon avait reçu en 1980 le Prix du meilleur dessinateur du festival d’Angoulême. Découvrez son entretien exclusif en vidéos.

Si vous deviez emporter un ouvrage sur une île déserte, ce serait…
Soit rien, soit tout… Mais relire sans cesse le même ouvrage, ce serait désespérant, autant que d’être en face de soi tout le temps... 
Partir sur une île déserte...
Qu’est ce que la mer évoque pour vous ?
Toute créature vivante sort de l’eau. La mer, c’est la vie…
La mer, puissance d'évocation

Pour aller plus loin

François Bourgeon avait commencé à publier des bandes dessinées au début des années 1970’, dans des hebdomadaires tels que Fripounet, ou Pif Gadget. Son grand rendez-vous avec la célébrité aura lieu avec Les Passagers du vent, en 1980, avec le Prix qui lui sera décerné par le festival d’Angoulême. Depuis, il a dessiné deux autres sagas, Le Cycle de Cyann, et Les compagnons du crépuscule.

Depuis près de trente ans, il habite dans une longère, en retrait de la baie d’Audierne, à une encablure des méandres de l’Odet. Il aime la mer comme un terrien. Et l’a pratiqué comme un amateur qui aimait naviguer sur un petit vaurien.
Dans son travail de dessinateur, il a, comme Patrice Pellerin, tiré grand profit du travail de l’architecte naval Jean Baudriot, dont les plans et les dessins du fameux 74 canons portent témoignage des belles heures de la marine à voile du XVIIIème siècle.

Nous vous recommandons vivement la lecture du portrait signé Luc le Vaillant, intitulé Le passager d'avant, et vous invitons à retrouver François Bourgeon en vidéo, à l'occasion du 20ème festival de bande dessinée de Perros-Guirec: découvrez sous quel signe sont nés Les passagers du vent...

A lire aussi

Littoral, la petite maison aux coquillages