• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Littoral - Le magazine des gens de mer

Le dimanche à 12 h 55, rediffusé nationalement le mardi à 9 h 20
Logo de l'émission Littoral - Le magazine des gens de mer

Grains de sel au pays de Noirmoutier. Diffusé le 04 mai.

A Noirmoutier, en 1980, quatre jeunes Parisiens débarquent dans le marais, alors en perte de vitesse, pour s’y installer comme sauniers. Trois décennies plus tard, force est de constater que l’activité est sauvée.

Par Sophie Bourhis

Grains de sel au pays de Noirmoutier. Diffusé le 04 mai.
A 01'03. ​Grains de sel.
Au début des années 1980, quatre jeunes venus de la «ville»  débarquent dans les marais salants de Noirmoutier pour relancer l'activité, alors en plein déclin. Difficile pour eux de se faire accepter: ils doivent faire face aux réticences du monde agricole local qui ne comprend pas très bien ce que viennent faire ces «Parisiens». Le réalisateur Laurent Billard faisait partie de ces quatre là. Trente ans plus tard, il retourne sur l’île pour nous raconter à la première personne, cette histoire de renaissance. Il avait 25 ans et l’envie de quitter Paris. Il connaissait simplement un couple d’amis qui s’était lancé dans l’aventure. Premiers coups de pelles, premières ampoules aux mains, découverte d’un milieu magnifique, fait de vase, de marées, de ponts. Et puis, des mots nouveaux et étranges qui rentrent dans le vocabulaire du quotidien: boutoué, rouable, ételle, lousse à ponter, coloi, mulon, paisses amettantes, étier, etc.
Laurent Billard s’est lié peu à peu d’amitié avec ses vieux voisins de marais, puis avec les autres. En écoutant leurs histoires, il a appris plus qu’un métier: il est entré dans un univers rythmé par les marées, les fuites, les tempêtes, et les sécheresses. Un monde d’argile et de sel, de vase et de sueur.
Bien des années après, il retrouve sur l’île ces personnages pour la plupart toujours vivants. A l’aide des images qu’il avait tournées à l’époque, il nous raconte comment de vieux sauniers ont vu débarquer de jeunes citadins, naïfs, rêveurs et courageux. Comment ensemble et avec difficulté ils en ont fait une réussite. Car aujourd’hui, la greffe a pris. Les sauniers se sont multipliés. Faire du sel à Noirmoutier est redevenu une activité florissante et rentable.
Réalisation Laurent Billard. Coproduction Aligal Productions

Match nul pour le Stade Rennais à Nice