• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Littoral - Le magazine des gens de mer

Le dimanche à 12 h 55, rediffusé nationalement le mardi à 9 h 20
Logo de l'émission Littoral - Le magazine des gens de mer

Îles aux trésors

A chaque île son rituel annuel… Sur Ouessant à l’automne, une drôle de compétition s’organise entre ornithologues de toutes plumes. Sur Belle Ile en hiver, les pêcheurs s’accrochent aux falaises pour cueillir des pouce-pieds..

Par Sophie Bourhis

##fr3r_https_disabled##
Îles aux trésors
A 02'42.A la poursuite de l'oiseau rare.
Au cœur du parc naturel de la mer d’Iroise, quand la sison vire à l’automne, l'île d'Ouessant devient l’un des meilleurs sites français pour l'observation d’oiseaux sibériens ou d'Amérique du nord. Ces oiseaux, qui ne pèsent souvent pas plus que quelques dizaines de grammes, ont été déviés de leur route migratoire par des tempêtes. Après plusieurs milliers de kilomètres de vol, Ouessant leur apparaît comme un havre de paix : la dernière terre avant l'océan pour les oiseaux arrivant de l'est, la première pour ceux qui viennent de traverser l'Atlantique. S’organise alors la course à l’oiseau rare… C’est un rituel annuel : se retrouvent sur l’île une cinquantaine d’ornithologues parmi les plus passionnés d’Europe pour observer ces oiseaux. Calés sur leurs vélos, équipés de jumelles et téléphones portables en bandoulière, ils explorent l’île de long en large. Une compétition amicale et rocambolesque se met en place elle devra couronner celui qui cochera le plus grand nombre d’espèces. Parmi eux, Jean-Philippe Siblet, l'un des plus férus « cocheurs » d'oiseaux rares.
Réalisation Erwan Le Guillermic

A 13'38.Les pouces-pieds.
Au pied des falaises de Belle Ile, au plein cœur de l’hiver, un trésor attire les pêcheurs au moment des grandes marées : le pouce-pied, un crustacé comestible, très apprécié des gastronomes espagnols.Leur pêche est difficile, donc les pêcheurs sont rares. Eric Pannequin est l’un d’entre eux. Depuis plus de vingt ans, cet ancien professeur de philosophie et responsable en contentieux bancaire pêche l’anatife, l’autre nom du pouce-pied. Pendant les fêtes de fin d’année, ce crustacé atteint des prix exorbitants : il se vend sur les marchés espagnols à près de 100 euros le kilo… Aussi Belle Ile est sous haute surveillance afin d’éviter toute tentation de braconnage.
Réalisation : Christophe Bourge

A 22'00.Les belles englouties, l'Armorique.
Insolite… un bateau coulé dans une rivière ! L’Armorique repose depuis la fin de la seconde guerre mondiale au fond de l’Aulne, en plein milieu du cimetière de bateaux de Landévennec. Il fût d’abord navire hôpital puis bateau de l’école des mousses de Brest. Il témoigne d’une époque révolue de la Marine Nationale où les jeunes gens venaient apprendre leur futur métier de marin.
Réalisation Christian Roche.Images sous-marines Jacques Le Lay

[TEST] Ensemble C'est Mieux en Bretagne 03/07