• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Littoral - Le magazine des gens de mer

Le dimanche à 12 h 55, rediffusé nationalement le mardi à 9 h 20
Logo de l'émission Littoral - Le magazine des gens de mer

Jon l'Islandais

Un livre de Bruno d'Halluin

Par Emilie Colin

Si vous croyez encore que Christophe Colomb a découvert l'Amérique, et que Vasco de Gama était un altruiste qui ne rêvait que de découvrir de nouveaux espaces, plongez-vous vite dans les aventures de Jon l'Islandais, et vous allez (re)lire l'histoire des grandes expéditions maritimes avec un oeil tout neuf...

L'histoire de Jon se situe au creux du XVème siècle, précisément aux alentours de 1492 (l'année de découverte des Amériques). Le jeune Islandais est alors kidnappé par des Anglais (à l'époque, c'était pratique courante, semble-t-il), et emmené à Bristol pour servir de gars à tout faire dans une maison de notable.

Là bas, animé par le désir de retrouver sa mère restée en Islande, il va découvrir les bateaux, les vents et les courants, et surtout l'envie de prendre la mer. Car ce jeune Jon est non seulement un vrai marin, mais de surcroît, le dernier héritier des Vikings du Groenland, de par son père!

Et la petite histoire de Jon va croiser la grande, celle des marins qui figurent encore aujourd'hui dans nos livres d'écolier. A un détail près... qui a son importance: on apprend dans ce livre que les Vikings passés par l'Islande avaient découvert le Groenland et l'Amérique du nord... cinq siècles avant Christophe Colomb. Etonnant, non?

Grâce aux aventures de ce jeune garçon devenu homme, on revit avec intérêt les grandes épopées maritimes de ce monde dont on ne connaissait encore que vaguement la géographie. Mais aussi, les découvertes scientifiques qui vont progressivement sécuriser les audaces de la navigation: le principe de la boussole, par exemple date de cette époque, tout comme celui du sextant, et de la rose des vents avec ses 32 rhumbs.

On sent Bruno d'Halluin féru d'Islande, cette île qu'il nous décrit sans compromis, "avec sa face hideuse qui s'abreuve aux larmes des veuves. Ici, la mer nourricière se fait mangeuse d'hommes, et pourtant inlassablement, les marins remettent les barques à l'eau."

L'époque était à la découverte du monde maritime, et Jon se sentait saisi par ce formidable élan. Certes, l'esprit viking, conquérant et voyageur, était mort dans l'Islande soumise aux Danois. Mais Jon est un cas à part, et, toujours à la poursuite de sa mère, il embarque ensuite à destination de l'archipel des Açores, où là encore, il croisera la route de Christophe Colomb et Vasco de Gama.

Bruno d'Halluin partage sa vie entre Annecy et les côtes atlantiques. Pour ce premier roman, il s'est en tout cas fortement imprégné des embruns vikings et des sillages portugais. Embarquez, vous plongez aussitôt dans un autre monde! Bruno d'Halluin est l'un des cinq auteurs préselectionnés pour le prix Henri Queffelec du festival Livre et Mer.

Editions Gaïa - 22 €

Littoral, les steppes de l'estran