• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Littoral - Le magazine des gens de mer

Le dimanche à 12 h 55, rediffusé nationalement le mardi à 9 h 20
Logo de l'émission Littoral - Le magazine des gens de mer

L'Armor aux semelles de vent

A Plougrescant, Pascal est revenu sur la terre de ses vacances d’enfant pour naviguer sur la Marie-Georgette et semer des palourdes. A Plestin les grèves, des cavaliers et des chevaux se retrouvent une fois l’an pour galoper sur la plage à marée basse.

Par Sophie Bourhis

##fr3r_https_disabled##
L'Armor aux semelles de vent.
A  00'49.Pascal, Plougrescant et la Marie-Georgette.
Dans le village de Plougrescant (Côtes d’Armor), tout le monde connaît Pascal. Chevelure  débridée, visage buriné, on le croirait sorti d’un récit de piraterie. Mais cela fait bientôt plus de 30 ans que ce breton d’adoption – il est né dans l’Yonne, et a passé son adolescence à Paris – a posé  son sac dans ce pays de marins. Sa vie  ressemble à un roman d’aventures: tour à tour marin, pêcheur, patron de  bar, et… semeur de palourdes. Et lorsque les beaux jours arrivent, il organise des virées en mer à bord de la Marie-Georgette, un vieux gréement qu’il a trouvé à Paimpol le jour où il a décidé de s’installer en Armor. Enfant il venait y passer ses vacances. Aujourd’hui il s’est intégré, comme un poisson dans l’eau, à cette  petite communauté où la solidarité et l’amitié sont érigées en art de vivre. A tel point qu’il a transmis à ses enfants l’envie de rester au pays.
Reportage : Yannick Sohier

A 14'04.Hippodrome éphémère
La plage de Plestin les Grèves est une grande plage, surtout à marée basse où la vie s’organise au rythme du soleil et des marées… Rien de vraiment original, sauf un jour dans l’année. Un jour précis où la grève devient, comme par un coup de baguette magique, un hippodrome avec sa piste, ses tribunes, ses bars, et ses guichets. Depuis les années 1830, le rituel se répète chaque été, avec pour seule contrainte, la marée, qui doit « laisser la plage libre d’eau un dimanche après midi ». Durant cinq heures, les courses se succèdent dans une ambiance passionnée. D’un côté les chevaux, et les jockeys organisés autour d’un paddock éphémère sur le sable ; de l’autre, les parieurs, les marchands et les simples spectateurs éblouis par cette fête étonnante.
Réalisation : Roland Thépot

A  22'22. Nos 20 ans : Anita Conti
Elle fut la première femme océanographe de France. Elle fut journaliste, écrivain, aventurière en quête de vérité. Anita Conti est née au crépuscule du 19ème siècle. Elle a traversé le 20ème sur toutes les mers du monde avec ses carnets, son appareil photo, et sa caméra. Des marins, elle disait qu’elle avait eu l’honneur de vivre avec eux.
Pour Littoral en 1993, Jean-Paul Lussault et Stéphane L’Hôte ont eu la chance de la rencontrer.

Griedge Mbock et les bleuettes en 2012