• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Littoral - Le magazine des gens de mer

Le dimanche à 12 h 55, rediffusé nationalement le vendredi à 8 h 10
Logo de l'émission Littoral - Le magazine des gens de mer

L’Égaré de Lisbonne

L’Égaré de Lisbonne, un livre de Bruno d'Halluin
L’Égaré de Lisbonne, un livre de Bruno d'Halluin

Ce livre, signé Bruno d'Halluin, vous replonge dans l'époque dans grandes expéditions, et des cartes marines que l'on re-dessinait après chaque nouvelle route empruntée. Ici, vous voyagerez avec le médecin du roi du Portugal, et cosmographe de passion. Une chronique d'Aline Mortamet.

Par Aline Mortamet

L’histoire démarre en l’an 1500. Huit ans après la découverte de l’Amérique par Christophe Colomb, deux ans après l’ouverture de la route des Indes par Vasco de Gama, une armada de treize nefs et caravelles portugaises repart en direction du cap de Bonne-Espérance.
Dans le rôle principal, João Faras, chirurgien du roi de Portugal, et cosmographe de passion, est embarqué dans l’aventure, pour dessiner le contour de côtes et tenter ainsi de contribuer à l’enrichissement du très convoité Padrão Real, la carte du monde royale et secrète. Le personnage a réellement existé, et il avait été embarqué dans l’expédition menée par Pedro Álvares Cabral, le découvreur du  Brésil en 1500.
" C’était au temps où l’on osa enfin s’éloigner des côtes et s’enfoncer dans la mer ténébreuse […]. C’était au temps où les côtes dessinées sur les cartes marines se terminaient en pointillés […]. C’était au temps où un pape pouvait couper le monde en deux et en offrir chaque moitié à deux pays du Sud-Ouest de l’Europe […]. C’était au temps où l’on explorait le monde, porté par les vents et la mer, pour le meilleur ou pour le pire."
Il y aura des tempêtes, des maladies et des absences. En ces temps de grandes découvertes, João erre entre le Moyen Âge et la Renaissance, le judaïsme et le christianisme, entre la terre et la mer, l’Ancien et le Nouveau Monde. Le récit est fort bien documenté. Probablement un peu trop académique, sans trop de fantaisie. Mais instructif et sérieux, sans nul doute.
Après Jon l’Islandais, qui avait obtenu le prix du Cercle de la Mer en 2010, et que nous vous avions présenté en son temps, L’Égaré de Lisbonne, est le deuxième roman de Bruno d’Halluin, ce Savoyard passionné depuis l’enfance par les voyages, la géographie, et l’histoire des grandes découvertes.
L'Egaré de Lisbonne concourt au festival Livre et mer de Concarneau, pour le prix Henri Quéffelec. La trentième édition du Festival Livre & Mer se tiendra du 18 au 20 avril 2014. Elle sera présidée par l'écrivain Yann Queffélec.

Editions Gaïa
18 euros

Bleuñvenn Konan war plato Bali Breizh