• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Littoral - Le magazine des gens de mer

Le dimanche à 12 h 55, rediffusé nationalement le mardi à 9 h 20
Logo de l'émission Littoral - Le magazine des gens de mer

L'île aux 30 cercueils

Une bande dessinée de Marc Lizano, d'après Maurice leblanc

Une chronique écrite par Aline Mortamet

Par Emilie Colin

Maurice Leblanc, vous vous souvenez? Arsène Lupin, la maison d'Etretat, qui inspira L'aiguille creuse, et plus largement, toutes les aventures du gentleman cambrioleur... Ca y est, vous y êtes maintenant.

Maurice Leblanc est un écrivain né à la fin du XIXème siècle, marqué par la génération Flaubert et Maupassant, et qui écrira dans les 40 premières années du XXème siècle. On le connaît pour son sens aigu du roman policier, inspiré à l'époque par Sherlock Holmes. Avec cette Ile aux 30 cercueils, il signe ici un polar étrange, mâtiné de légendes bretonnes. Où la présence de l'ankou n'est jamais bien loin, même si, en l'occurrence, on est plutôt dans le gore tendance Adèle banc Sec...

Le dessinnateur, Marc Lizano, joue l'illustration d'époque. Façon Toulouse-Lautrec de la belle époque. Des dessins en noir et blanc. Une ligne claire, avec du rouge... juste quand le sang se met à couler. C'est efficace, et sans bavure. La trame se consrtuit en Bretagne, sur une île - l'ile de Sarek, aux faux airs de Sark l'anglo-normande - qui semble se situer quelque part dans le golfe du Morbihan. Une jeune femme s'est mariée avec un homme que son père répudie. De cette union naît un enfant, qui sera kidnappé par le grand-père dès le jour de sa naissance. Ainsi, le dénommé François d'Hergemont ne reverra sa mère que quatorze années plus tard.

Là dessus, il est écrit que quatre femmes doivent mourir crucifiées: c'est la malédiction, colportée depuis des générations par la tradition orale. C'est le moment où la bande-dessinée bascule dans l'horreur. Et vous frissonnerez avec elle! C'est du Adèle Blanc-Sec à l'armoricaine. Moins de parigote, et plus de breizhou. Etonnant et amusant. chez le même éditeur que La marche du crabe, d'Arthur de Pins.

Editions Noctambule - 17,95 €

Interview d'Emmanuel Ethis, recteur de l'académie de Rennes