• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Littoral - Le magazine des gens de mer

Le dimanche à 12 h 55, rediffusé nationalement le mardi à 9 h 20
Logo de l'émission Littoral - Le magazine des gens de mer

La rade de Brest dans l'objectif

Harmonie du soir à bord du Marité / © Frédéric Le Mouillour
Harmonie du soir à bord du Marité / © Frédéric Le Mouillour

Frédéric Le Mouillour aime la mer, la photo, et les bateaux. Installé dans le nord du Finistère, la rade de Brest lui offre chaque jour une scène de théâtre pour pratiquer toutes ses passions. L'oeil en permanence en alerte, il saisit chaque occasion pour l'immortaliser. Avant-goût d'une anthologie.

Par Aline Mortamet

Fred, l'homme qui parle dans l'oreille des bateaux

Dans la catégorie travailleurs, il y a le Célacante encastré sur les roches des Pierres Noires, au large du Conquet. Echoué depuis le 22 mai 2014, il lui faudra attendre  les prochaines grandes marées, prévues à partir du 14 juillet, pour avoir le maximum de chances de pouvoir l’extraire. Puis, l’Emeraude, un goémonier de Plouguerneau (Finistère Nord), construit en 1991. Inséparable de son bras articulé, surnommé le scoubidou. Et enfin, Mer d’Iroise II, un caseyeur immatriculé au Conquet, qui trace en route pêche.

Dans la catégorie plaisanciers, retrouvez Pen Duick dans la nuit… C’était le tout premier bateau d'Eric Tabarly, dont le nom signifie "petite tête noire". Et pour terminer ce joli "bestiaire", embarquez au crépuscule sur le Marité, l’ancien morutier, qui fêtera bientôt son petit siècle de navigation, et continue bon an mal an, à jouer son rôle d’ambassadeur normand.

En savoir plus sur Frédéric Le Mouillour

A lire aussi

Eugénie Le sommer, star bretonne du foot