• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Littoral - Le magazine des gens de mer

Le dimanche à 12 h 55, rediffusé nationalement le mardi à 9 h 20
Logo de l'émission Littoral - Le magazine des gens de mer

La SNSM sans amiral

© France 3 Bretagne
© France 3 Bretagne

Cela ressemble à un naufrage : trois mois après son élection à la tête de la plus importante structure de sauvetage maritime en France, la SNSM, l’amiral Lajous affale le spi. Il vient de démissionner !

Par Pascal Vannier


Cela ressemble à un naufrage : trois mois après son élection à la tête de la plus importante structure de sauvetage maritime en France, la SNSM, l’amiral Lajous afale le spi. Il vient de démissionner face au rejet de la nouvelle politique qu’il souhaitait imposer aux 4500 bénévoles de la Société Nationale de Sauvetage en Mer : la gratuité totale des secours assurés par les bénévoles des 220 stations qui jalonnent le littoral français. L'actualité de ce mercredi 10 septembre avec M. Villaverde. Montage Benoit Thibaud

DMCloud:104041
démission du président de la snsm

Pour les hommes la gratuité des interventions , c’est déjà le cas et pas question de changer. En revanche pour les navires, la SNSM applique un tarif entre 300 et 700 euros de l’heure, selon la taille du bateau. Cette gratuité là, les gars de la SNSM n’en veulent pas, car c’est avec les aides de l’Etat, la seule façon d’assurer le financement déjà difficile de leur mission de service public. En mer d'Iroise, avec le Cross Corsen, l'enquête de Jean-Pierre Tranvouez, Caroline Molina et Goulwen L'Her. Montage Bertrand Le Gall.

DMCloud:104129
SNSM, le coût des sauvetages
La crise a démarré au coeur de l'été, quelques semaines à peine après la prise de fonction de l'amiral Lajous


On pouvait lire cette semaine dans le Télégramme de Brest une prise de position de Bernard Le Bihan de l’Observatoire du Littoral des îles et de la mer d'Iroise, qui pourrait soulever des vagues dans un contexte déjà pas simple à la SNSM : " les moyens de sauvetage en mer d'Iroise sont riches et certains canots sont sous-employés. De fait, avoir un canot dans chaque île peut relever du superflu." 

Rappelons également que l’amiral Lajous avait déjà prévenu qu’il rendrait les armes si « on ne lui donnait pas les moyens d’exercer pleinement ses fonctions. » Rappel d'une crise annoncée avec Claire Loué, Martine Guilcher, Goulwen L'Her. Montage Anne-Marie Roannès.

DMCloud:104111
SNSM, la crise qui couve
Le nouvel amiral chargé de présider la SNSM veut révolutionner le fonctionnement de l'association. Les bénévoles grincent des dents.

Suite du dossier, le 26 septembre prochain, lors du prochain conseil d’administration de la SNSM. Créée en 1967 , la SNSM a fêté ses 45 ans en 2012.



Direct France 3 Bretagne 2