• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Littoral - Le magazine des gens de mer

Le dimanche à 12 h 55, rediffusé nationalement le mardi à 9 h 20
Logo de l'émission Littoral - Le magazine des gens de mer

Le cimetière américain de Colleville-Sur-Mer

Un livre de Constant Lebastard

Une chronique de Laurent Marvyle

Par Emilie Colin

C’est un endroit très émouvant, solennel, dont on repart toujours emprunt d’un profond respect pour les combattants enterrés dans ce cimetière de Colleville sur Mer. Près de 10 000 G.L’s reposent ici, sur la dune qui domine le site d’Omaha Beach, la plage maudite du Débarquement en Normandie. « Bloody Omaha » 

L'histoire du cimetière de Colleville commence sur un site discret, en bordure de la plage de Vierville. Une simple croix qui marque l'emplacement du premier cimetière où furent enterrés à la hâte les soldats tués dans les premières heures du D Day à Omaha Beach.

Très vite tous les corps furent déplacés en haut des falaises pour éviter une vision trop démoralisante aux troupes débarquées en renfort. Mais il faudra encore attendre 12 ans, juillet 1956, avant l'inauguration du cimetière tel qu'on le connait aujourd'hui.

Le livre de Constant Lebastard relate, dans le détail, les épisodes de la naissance de ce lieu d'hommage. Malgré le temps qui passe, malgré les années, malgré le nombre de vétérans qui diminue de plus en plus rapidement, Colleville demeure ancré dans la mémoire des Américains.

D'ailleurs, depuis 1956, tout ce que les Etats-Unis comptent de Présidents et de hauts gradés a fait le déplacement à Colleville, sur ces 70 hectares qui demeurent un territoire Français mais sous administration américaine à perpétuité.

Orep Editions - 24,50 €

Rapport violence prison de Vezin juin 2019