Littoral - Le magazine des gens de mer

Le dimanche à 12 h 55, rediffusé nationalement le vendredi à 8 h 10
Logo de l'émission Littoral - Le magazine des gens de mer

Anne Quéméré, navigatrice à défis

Anne Quéméré, navigatrice aux traversées exceptionnelles en solitaire.
Anne Quéméré, navigatrice aux traversées exceptionnelles en solitaire.

Membre actif du comité Grain de Soleil, Anne Quéméré est aussi une sportive de haut niveau qui a pulvérisé des records de traversées en solitaire. Invitée de Littoral ce samedi, elle s'équilibre entre doutes et courage.

Par Violette Goarant

On s'imagine rencontrer une femme au regard qui dit long et aux phrases qui coupent court : l'image supposée de ceux qui partent en mer, des jours entiers, en totale solitude. Oui, Anne Quéméré est secrète comme nombre de marins. Mais elle est plutôt du genre à parler, sourire et blaguer.
Deux côtés de sa personnalité se confrontent, ou plutôt se confondent : « C'est notre Ying et notre Yang... On est plusieurs pour faire un tout, je pense. Quand je suis à terre, il y a du monde autour de moi et je suis quelqu'un de sociable. Parce que j'aime le monde ! » (…)

Traversées de l'Atlantique à la rame, sans assistance : records du monde pulvérisés

Elle aime le monde au point de le sillonner sans assistance, du côté ondulé de préférence. Elle met même au point une embarcation particulière, le "Kite-Boat", un petit bateau de six mètres tracté par une grande voile de kite.
Anne Quéméré, en 2006, lors de sa traversée en solitaire du Pérou à la Polynésie Française. / ©
Anne Quéméré, en 2006, lors de sa traversée en solitaire du Pérou à la Polynésie Française. / ©
2002 : Traversée à l'aviron des Canaries à la Guadeloupe en 56 jours. Record du monde féminin battu.
2004 : Traversée à l'aviron de Cap Cod (USA) à Douarnenez en 87 jours. Nouveau record du monde féminin battu.
2006 : Traversée en Kite-Boat de New-York à Ouessant en 55 jours.
2008 : Tentative de traversée en Kite-Boat de San Francisco à Tahiti : Après 40 jours, elle est contrainte d'abandonner pour avarie.
2011 : Traversée du Pacifique du Pérou à la Polynésie Française en 77 jours.

L'étiquette "différente"

Sur terre, elle se rend compte de l'aura que lui donnent ses exploits : « A partir du moment où on a fait des choses différentes, on nous colle une étiquette. Même dans le groupe soudé de soutien pour " Grain de Soleil ", à travers ce que disent certains, je reste la fille qui a traversé à la rame. (...) Or, je suis juste quelqu'un qui a envie d'imaginer, de croire que les limites du possible vont au delà de la ligne d'horizon. »

Performance sportive avec supplément

Sur mer, elle se révèle à elle-même. Que cherche-t-elle, en dehors de la performance sportive ? Anne sourit : « Déjà, je ne considère pas mes traversées comme des performances. Ce sont des voyages que j'accomplis. C'est un bout de route qui va donner suite à un prochain, et celui-ci va être différent. » C'est là que l'humilité s'impose : Anne prend ses victoires pour des leçons de vie, jamais pour des certitudes.

Les doutes persistent

Quand Anne Quéméré trace sa route, elle reprend ses doutes : « On repart dans des choses différentes de ce qu'on avait fait avant. La part d'inconnu occupe alors une place prépondérante... Et puis, on vieillit aussi, alors on se dit : « Vais-je avoir les mêmes capacités physiques que j'avais avant ? ».

Anne prévoit de faire le passage du Nord Ouest, en kayak sur l'Arctique, en 2014 (défi repoussé par sa forte implication dans la recherche de Grain de Soleil) : « Toutes les certitudes que je pouvais avoir lors de ma précédente traversée s'étiolent. Oui, je maniais le Kite mais maintenant, c'est du kayak ! Vais-je être aussi efficace ? Vais-je établir les mêmes moyennes de la même façon qu'en Kite ou aviron ? Donc, oui, on doute sur tout. Comment vais-je appréhender l'environnement ? Les températures vont être plus froides... Je suis déjà allée au Groënland, on était quatre : mais une fois seule ? Ce n'est jamais acquis ».