Littoral - Le magazine des gens de mer

Le dimanche à 12 h 55, rediffusé nationalement le vendredi à 8 h 10
Logo de l'émission Littoral - Le magazine des gens de mer

Livre Et Mer

Le festival de Concarneau s'est achevé ce week-end, et Littoral est heureux d'en être partenaire. Nous vous avons lu pour vous l'essentiel des ouvrages en compétition, et co-produit plusieurs films présentés lors de cette manifestation.

Par Aline Mortamet

Le festival Livre et Mer s'est terminé ce week-end à Concarneau. Roger Taylor a remporté le prix henri Quéffelec pour son roman Mingming et l'art de la navigation.
Le Festival Livre&Mer à Concarneau (29)

Dans la catégorie Beaux Livres, c'est l'ouvrage de Pierre Prétou et Denis Rolland, Fureur et cruauté des capitaines en mer qui a remporté le prix de la ville de Concarneau.
Le week-end a globalement été l'occasion de rencontrer de nombreux auteurs, d'assister à des tables rondes sur des thèmes maritimes, et de revoir des films documentaires traitant de ces mêmes univers. L'équipe de Littoral a lu pour vous l'essentiel des livres en compétition et a co-produit plusieurs documentaires, que nous vous proposons de (re)-découvrir. 


Dans la catégorie Beaux livres, vous aurez l'embarras du choix, mais avec des livres extrêmement variés.

D'abord, deux récits de voyages, l'un plutôt scientifique, Tara Oceans (Eric Kersanti et Dino Di Meo), et l'autre, plutôt familial, Sur la route des Pôles (Philippe Poupon et Géraldine Danon).
Ensuite, la redécouverte inattendue d'un Mathurin Méheut, peintre qui a su allier avec intelligence le monde des arts et l'univers des sciences: Mathurin Méheut, décorateur marin (Michel Glémarrec)
Dans le genre artistique décalé plutôt rafraîchissant, l'ouvrage collectif coordonné par Bernard Lagny: De Jonas à Moby Dick, variations autour d'un cachalot.
Enfin, le coup de coeur de Littoral, avec ce très bel ouvrage, passionné et bien documenté, signé Pierre Prétou et Denis Rolland: Fureur et cruauté des capitaines en mer

Dans la catégorie romans (prix Henri Quéffelec), huit ouvrages sont en compétition. Avec dans le désordre: 

Hors compétition, les projections  auxquelles Littoral est ravi d'avoir participé... 
Huis clos en mer d'Ecosse, réalisé par Adélaïde Castier et Thierry Bouilly. 
Prix du jury jeunes - catégorie court métrage au Festival Pêcheurs du Monde 2013.
Le carré, c’est le cocon du chalutier, le havre apprécié des marins, surtout de ceux qui naviguent en mer d’Écosse.
À bord du Mariette Le Roch II, les marins travaillent très dur. Le moment du carré, c’est l’instant de détente, de discussion ou de repos, avec en toile de fond, les grondements sourds du cœur du bateau.

Les Seigneurs de la sardine, réalisé par David Morvan et Erwann Le Guillermic. 
Prix « coup de coeur » - Mémoires de la Mer 2013.
A Concarneau, le War Raog IV est le plus habile et redoutable des 25 navires bolincheurs qui sillonnent les côtes bretonnes à longueur d’année. L’équipage du bord est au diapason du patron, Patrice, un véritable stakhanoviste de la chasse à la sardine. La pêche dans ces conditions est une frénésie, où l’on ne compte plus ses heures et sa fatigue.

Pêcheurs de demain, réalisé par Alain Guéllaff. 
Pas facile d’être marin pêcheur de nos jours ! L’apprentissage du métier ne se fait plus de père en fils, car l’évolution de la pêche exige de s’adapter sans cesse aux nouvelles techniques et technologies, aux découvertes scientifiques, à l’écologie, aux impératifs de gestion, de sécurité… Le réalisateur a suivi trois jeunes apprentis de l’école des Sables d’Olonne, dans leur choix pour cette vie osée et dangereuse.