Littoral - Le magazine des gens de mer

Le dimanche à 12 h 55, rediffusé nationalement le vendredi à 8 h 10
Logo de l'émission Littoral - Le magazine des gens de mer

Marcel Mochet récompensé !

And the winner is... Marcel Mochet
And the winner is... Marcel Mochet

L'ancien photographe de l'AFP, Marcel Mochet, vient de remporter le prix du livre maritime 2013 au Salon nautique, pour son ouvrage Pêcheurs des extrêmes. Il vient de publier par ailleurs un autre très bel ouvrage Ouvriers de l'Océan. Chapeau l'artiste, merci Marcel !

Par Aline Mortamet

Son livre Pêcheurs des extrêmes vient d'être couronné au Nautic 2013. Nous vous avions présenté une chronique de son très bel ouvrage (à lire ici), publié en 2012, et assurément, c'est une récompense méritée. Découvrez ici son site.
En Bretagne, les gens de mer connaissent bien  Marcel Mochet. Tel un Tintin de l'AFP, toujours bardé de son appareil photo, il a passé plus de trente ans au service de l'agence de presse, avant de décider définitivement de se focaliser sur la photo maritime. Pour cet ouvrage, il a partagé le quotidien de marins pêcheurs pendant six mois, embarqué sur plusieurs bateaux-usines, dont le plus grand chalutier et le dernier morutier français, la Grande Hermine de la Compagnie des Pêches de Saint-Malo, dernier morutier français... Et naturellement - et c'est tant mieux! - cela se retrouve dans les superbes clichés qu'il nous donne à voir. Vous, public de Littoral, le savez bien: la mer est difficile d'accès et rares sont les hommes de lettres qui parviennent à poser "naturellement" leurs sacs à bord de ces grands bateaux hauturiers. Faire comme si l'on n'était pas là pour que les photos soient les plus vraies possible. Croquis de vies maritimes en plein effort et à l'autre bout du monde. Des quarantièmes rugissants qui bordent les mers australes aux berges plus nordiques de la mer de Barents, Marcel Mochet a vraiment vécu le quotidien de la grande pêche, et peut témoigner sans prétention et sans forfanterie, de tous ces instantanés de vie des "pêcheurs des extrêmes".
Par ailleurs, Marcel Mochet vient également de publier un autre recueil de photographies, intitulé Ouvriers de l'océan. Avec d’abord,ces photos de pêcheurs. Des cirés jaunes, des filets ruisselants, et des spots qui brûlent dans la nuit noire. Des vagues qui surgissent comme des montagnes. Des "pions" (vagues déferlantes), et des grosses mers, toujours, qu’elles soient australes, d’Ecosse, ou de Barents. A bord du palangrier Croix du Sud, du chalutier Joseph Roty II, ou du morutier Grande Hermine. Des couleurs flamboyantes, même par gros temps….

Mais dans son dernier ouvrage, Marcel Mochet s’est aussi rendu dans d’autres communautés maritimes, que l’on connaît probablement encore moins que le monde des pêcheurs. D’abord celui des plateformes pétrolières. Ces monstres d’acier au large de l’Angola, ou en mer de Norvège. Avec des hommes et des robots. Des tempêtes de neige, ou le gris bleu des petits matins métalliques. La tension des hommes, l’attention aux bateaux, et l’industrie pétrolière qui règne en maître d'oeuvre.
Enfin, encore un mot sur les gars de la Marine, que Marcel Mochet est allé rencontrer tantôt à bord de la Jeanne d’Arc (le porte-hélicoptères navire-école), tantôt sur la frégate furtive Surcouf, le porte-avions Charles de Gaulle, ou le sous-marin d’attaque Saphir. C’est plus gris comme ambiance, logique… Mais le tout propose une belle galerie de photos maritimes. Une chronique complète à lire ici.

Anaëlle Cardin, directrice de l'école Madeleine à Guingamp