Littoral - Le magazine des gens de mer

Le dimanche à 12 h 55, rediffusé nationalement le vendredi à 8 h 10
Logo de l'émission Littoral - Le magazine des gens de mer

Nous avons lu pour vous : Nous étions le sel de la mer

Lorsque Marie Garant,  femme libre, belle et indépendante est retrouvée morte dans les filets de Vital, pêcheur de homard en Gaspésie, ce sont tous les cœurs des hommes de Caplan qui se brisent. Sur les quais de ce petit port de pêche, l’enquête sera difficile car la vérité se fait rare.

Par Sophie Bourhis

Connaissez-vous la Gaspésie ? C’est dans cette  péninsule canadienne située au centre-est du Québec, entourée des eaux du fleuve Saint-Laurent au nord, du golfe St-Laurent à l'est et de la baie des Chaleurs au sud que Roxanne Bouchard nous emmène dans ce roman. Un endroit magnifique qui attire beaucoup de touristes mais y vivre, c’est une autre histoire. On y travaille la terre mais essentiellement la mer. Autrefois la mer nourrissait bien les pêcheurs, mais aujourd’hui la mer est vide. La Gaspésie c’est un pays arrêté, une terre qui bouge pu. 

C’est donc ici à Caplan que se déroule toute l’intrigue de ce roman d'amour et roman de mer. Catherine Day, déçue de sa vie à la ville,  décide de venir dans ce petit port de pêche à la recherche des ses origines. Depuis que ses parents sont morts, elle souhaite aller à la rencontre de Marie Garant, cette mère biologique qu’elle n’a jamais connue. Alors quand Vital Bujold repêche le corps de Marie Garant dans ses filets, elle ne pourra compter que sur les habitants de ce port  pour en savoir un peu plus sur sa mère.  Mais la connaissaient-ils vraiment ?
Avec la découverte du corps de Marie Garant, beaucoup de souvenirs douloureux vont refaire  surface. Ici la mer a donné beaucoup, alors, quelque part, on trouve normal qu’elle puisse reprendre. C’est à Joaquim Morales, inspecteur d’origine mexicaine qui vient tout juste de s’installer dans la région que l’on confie l’enquête. Agé d’une cinquantaine d’année, Morales, en pleine crise conjugale va devoir faire connaissance avec les principaux habitants du village et la belle Catherine….

Il y a beaucoup d'émotions dans ce livre envoûtant, plein d’humour, d’amour et de poésie. Roxanne Bouchard nous plonge vite dans l’atmosphère particulière de ce village gaspésien, les personnages sont tous très attachants. De ce roman, se dégage une grande humanité, chacun cherchant à préserver l’intégrité du village, mais aussi une grande humilité devant cette beauté, celle de Marie
« Ce que les années avaient fait de beauté de Marie Garant, Cyrille n'avait plus assez de mots pour le dire. Tous, ils avançaient sur ses lèvres, reculaient et se retiraient, timides de leur trop peu devant son autant. »
Mais surtout, il y a sentiment de profond respect devant cette mer si fascinante et redoutée à la fois. Un océan qui au rythme du ressac nous apporte  des vérités mais pas toute la vérité.

Nous étions le sel de la mer a été sélectionné par le Festival Livre et Mer 2015. 

Pauline Kerscaven sur le plateau de Bali Breizh