• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Littoral - Le magazine des gens de mer

Le dimanche à 12 h 55, rediffusé nationalement le mardi à 9 h 20
Logo de l'émission Littoral - Le magazine des gens de mer

Paquebot France

Un livre du Musée national de la Marine

Par Emilie Colin

Ce livre accompagne l'exposition itinérante consacrée au France, qui a démarré au Musée national de la Marine de Paris en février 2011. Littoral lui a consacré une émission spéciale, en compagnie de Jean-François Pahun, réalisateur de Mon histoire du France (présentation du DVD, 25 euros, édité par Sundeck films et French lines).

Ce bel ouvrage démarre par une préface du célèbre designer Philippe Starck: "La construction du France m'évoque la nostalgie d'une époque où nous étions encore un grand pays capable de rêver et de réaliser des projets d'avant-garde (citant trois exemples: le pont de Tancarville, le lancement du Concorde et celui du TGV)".

Et Philippe Starck de poursuivre: "Construire un paquebot dans les années 1960 est un acte poétique car il est déjà inscrit dans l'inutilité. (...) C'est une très jolie cristallisation de l'ingénierie française (...). Ce détachement de la rentabilité en fait l'ingénierie la plus élégante du monde." Christian Pettré, dernier commandant du France confime: "France est né cinq ans trop tard: sa conception commerciale était déjà désuète à sa mise en service."

Antoine Barthélémy, directeur technique sur la décoration du paquebot écrivait en 1958: "Un navire de l'importance du France, comme une cathédrale, se devait d'être un ambassadeur de notre génie national". "C'était un navire splendide et parfaitement réussi", complète Frédéric Ollivier, administrateur de la French Lines.

Revoyez sa décoration, son ameublement, son accoutrement, son "look" comme on écrirait aujourd'hui... A la mode de l'époque, tous ces nouveaux matériaux comme le vinyle, le métal laqué ou le Formica. Et tous ces coloris incroyables  avec des bleus roi et indigo, des verts céladon mousse et eau, et des jaunes absinthe et moutarde.

Daniel Sicard, conservateur de l'écomusée de Saint-Nazaire (ville des Chantiers de l'Atlantique qui s'enorgueillit toujours d'avoir construit cet illustre paquebot), revisite en noir et blanc toutes les étapes de la construction de France... Et notamment, la pose des ailerons de cheminée, qui avec une forme de chapeau de gendarme, vont devenir le signe distinctif de cette auguste silhouette. Rappelons, pour mémoire, que le France a quitté Saint-Nazaire le 19 novembre 1961, pour s'en aller rejoindre Le Havre, son port d'attache.

Alors, comment, en 2011, tenter d'oublier que le France a fermé le bal  d'un siècle de paquebots de ligne, et qu'il s'est évanoui comme un rêve inachevé?... En ne cherchant pas à l'oublier, justement!

Il faut, sans doute aucun, revisiter aujourd'hui ces livres et ces expositions qui montrent à quel point, ces photographies et ces films parlent encore à notre inconscient collectif. Par exemple, ce magnifique cliché signé d'un anonyme du France devant le World Trade Center à New York en 1962. Ou dans un autre style, notre coup de coeur: ces affiches publicitaires des années 1960', dans une ambiance totalement cosy et langoureuse avec alcools et cigarettes...

Et si l'émotion ne vous a pas encore pris à la gorge, rendez-vous page 80, pour y revoir, une fois encore, le France rebaptisé Blue Lady, en train de croupir dans la baie d'Alang en Inde, en attendant sa démolition définitive. Un enterrement de dernière classe. Fin de l'histoire, on ne veut plus rien voir.

Diffusion Glénat/Chasse-Marée - 39 €

Douarnenez, la plage du Ris interdite à la baignade