• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Littoral - Le magazine des gens de mer

Le dimanche à 12 h 55, rediffusé nationalement le mardi à 9 h 20
Logo de l'émission Littoral - Le magazine des gens de mer

Sur les traces du commandant Charcot. Diffusé le 24 janvier

Jean-Baptiste Charcot, baptisé le gentleman des pôles, a disparu il y a près de 80 ans, lors du naufrage de son navire, le Pourquoi Pas. Grand explorateur de l’Arctique et de l’Antarctique, il fut et reste incontestablement une figure de légende. 

Par Sophie Bourhis

Sur les traces du commandant Charcot.
Jean-Baptiste Charcot était né sous le signe d’une figure légendaire. Les expéditions qu’il a menées en Antarctique, sa stature d’homme de sciences, la liberté qu’il a prise face à ce qui devait être son itinéraire, c’est-à-dire en choisissant la marine plutôt que la médecine, et enfin sa mort en mer, lors de sa dernière expédition, sont autant d’éléments qui lui ont permis d’accéder au statut de héros. A l’occasion d’une expédition sous-marine organisée l’été 2013 sur le site des vestiges du Pourquoi Pas, le film d’Emmanuelle Mougne évoque le parcours de l'explorateur. A travers des archives et la rencontre de ceux qu’il continue à captiver (les membres de l’expédition, mais aussi, sa petite-fille, un historien, l'arrière petit-fils du constructeur du bateau ou un scientifique islandais), Sur les traces du commandant Charcot retrace la grande aventure de cet homme d'exception. De retour du Groenland, le Pourquoi Pas fit naufrage le 16 septembre 1936 en Islande, à 30 milles au nord-ouest de Reykjavik, emportant tout l'équipage excepté un survivant. Charcot et ses marins auront droit à des funérailles nationales en France tandis qu'en Islande, honneur exceptionnel pour un étranger, tous les commerces de la capitale furent fermés durant la cérémonie mortuaire. Le seul survivant, le maître timonier breton Eugène Gonidec racontera que le commandant Charcot, et les officiers d’équipages, restèrent à bord et coulèrent avec le navire, selon les plus pures traditions de la marine.
un film d’Emmanuelle Mougne. Une coproduction Aligal production

Littoral du 24 janvier 2015

 

A lire aussi

Douarnenez, la plage du Ris interdite à la baignade