Littoral - Le magazine des gens de mer

Le dimanche à 12 h 55, rediffusé nationalement le vendredi à 8 h 10
Logo de l'émission Littoral - Le magazine des gens de mer

Tintin et la mer

Un ouvrage collectif aux éditions Ouest France, avec le magazine Historia
Un ouvrage collectif aux éditions Ouest France, avec le magazine Historia

Historia et Ouest France ont réuni leurs talents pour compiler les meilleurs moments des aventures de Tintin sur la mer. Leurs mises en perspective historiques et documentaires débouchent sur un ouvrage passionnant et habilement présenté, tonnerre de Brest. Une chronique d’Aline Mortamet

Par Aline Mortamet

Tintin, Hergé et la mer : c’est une très longue et récurrente histoire d’amitiés sincères. Pour preuve, sur les 23 aventures du petit homme à la houpe, quinze albums ont un ancrage maritime. Mieux encore, entre La Rochelle et Saint-Malo, Brest et Saint-Nazaire, notre littoral est très régulièrement sollicité pour y être honoré dans les célèbres planches. Sans nul doute, l’inspiration d’Hergé est très marquée par l’océan.

Commençons par les héros du dessinateur belge, avec en figure de proue, le célébrissime Haddock, aux jurons et répliques inoubliables, Tonnerre de Brest, et mille milliards de mille sabords. Mais n’oublions pas non plus les personnages secondaires, essentiels pour la bonne tenue des intrigues, qu’il s’agisse du méchant lieutenant Allan dans Le Crabe aux pinces d’or, ou du stewart du paquebot de L’Oreille cassée, celui qui révèlera le numéro de la cabine où se cache le voleur de la statuette.

Avalanche aussi d’embarcations tous styles confondus : le paquebot du Lotus Bleu, à bord duquel Tintin quitte Shangaï pour Bombay (croit-il, tout du moins), le radeau de fortune ou le yacht de l’infâme Rastapopoulos dans Coke en Stock, le sous-marin ou le scaphandrier sur les traces du trésor de Rackam le Rouge, enseveli avec l’épave de la Licorne…

Hergé est à l’évidence un grand connaisseur de l’univers maritime, et de ses grands moments historiques. Les batailles au sabre avec l’ancêtre de Haddock, ou l’univers du poste de radio TSF avec Tintin en opérateur dans L’Etoile mystérieuse. Le retour sur les grandes avancées scientifiques ou technologiques qui ont marqué le XXème siècle, avec les premiers pas de spéléologie sous-marine, les traversées transatlantiques à bord du Normandie, ou encore l’invention d’un drôle de langage par Samuel Morse.

Cet ouvrage est admirablement documenté, et permet de redécouvrir Tintin à l’aune d’une solide culture maritime. N’oublions pas en conclusion le sympathique hommage rendu à la ville la plus tintinophile de notre littoral, désignons Saint-Nazaire la portuaire. Tintin est un marin, sacré nom d’un chien.

Editions Ouest France – Sophia Publications
8,90 euros

Pauline Kerscaven sur le plateau de Bali Breizh