• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Littoral - Le magazine des gens de mer

Le dimanche à 12 h 55, rediffusé nationalement le mardi à 9 h 20
Logo de l'émission Littoral - Le magazine des gens de mer

Tout feu tout flamme. Littoral primé ! Diffusé le 24 mai

Littoral a l’immense plaisir d’être lauréat du prix Circom 2014 du meilleur magazine des télévisions régionales d’Europe. C’est la plus prestigieuse récompense professionnelle qui couronne ainsi ce numéro Tout feu tout flammes du magazine des gens de mer. A revoir donc...

Par Sophie Bourhis

Aux confins de Saint-Brieuc, la cité Baby est un lieu tant d’enchantement et d’enfantement. Comme par magie, chacun redevient gamin, et l’on y vit des instants à nul autre pareils. A Nantes une entreprise plus que centenaire fabrique des lampes-tempêtes... pour le monde entier. Et découvrez enfin un numéro très spécial des Mystères de l’Ouest, avec la frissonnante légende de la baie des trépassés.
Tout feu tout flamme. Littoral primé ! Diffusé le 24 mai
A 00'57. La cité Baby. 
La « cité Baby » est un monde en soi, façonné par ses habitants. Un univers simple et beau, pittoresque et touchant, drôle et tragique. Avec ces petits cabanons faits de bric et de broc construits au début des congés payés en 1936, c’est un lieu chargé d’histoire, qui régulièrement bat des records d’enfantement ! C’est l’été que la cité Baby se peuple ; tout le monde pose ses valises pour un bon mois, et d’un coup, chacun redevient enfant. On va chez Louis regarder le film du dimanche soir car c’est le seul à détenir une télé branchée sur une bonbonne de gaz. On rejoue aux cyclistes de plomb sur la plage, on se fait peur à la tombée de la nuit, on se déplace à la nage pour accéder à la berge lorsque qu’on est prisonnier dans sa cabane sur pilotis.
Chacun y a mis son empreinte, et la « cité Baby » est devenue un monde à l’évidente simplicité, anti-conformiste, et joyeuse. Plus que jamais, la solidarité est de mise là-bas. Pourtant, en 2012, la cité Baby a probablement vécu l’un de ses derniers étés. Les autorités européennes souhaiteraient que la plage soit fermée en 2016, à cause d’une pollution grandissante, compte tenu de l’absence de station d’épuration. 70 ans d’histoire et de symboles qui risquent de s’écrouler pour ceux qui à l’origine ne pouvaient pas se payer de vacances.
Réalisation : Corentin Pichon

A 14'57Les lampes tempêtes.
Il se pourrait bien que vous ayez vous-même une lampe-tempête. Sur la cheminée pour faire joli et dans le jardin l'été pour dîner au clair de lune. A moins que vous ne soyiez marin, auquel cas cette lampe fait partie des indispensables du bord. Utilisée comme seul moyen d'éclairage avant l'arrivée de l'électricité, la lampe-tempête garde encore aujourd'hui tout son charme, et son utilité.
C'est au coeur de Nantes qu’elles sont fabriquées, dans une entreprise centenaire où rien n'a bougé ou presque. A chaque lampe, une histoire, un souvenir, un morceau de vie que nous racontent avec délices ou nostalgie, leurs heureux propriétaires.
Réalisation Bernadette Bourvon

A 22'14. Les mystères de l’ouest : La  baie des trépassés.
Réputée hantée, la baie des trépassés est un endroit que l’on croit maléfique, situé au cap Sizun, tout au bout du Finistère. On y raconte que là bas,  les jours de tempête, l’Ankou marin vient chercher sa moisson d’âmes, sur le quai d’embarquement pour la mort… Anatole Le Braz en disait : « Rien ne saurait rendre l'impression d'infinie solitude, de veuvage, de néant, que donne, l'hiver, cette "baie des Âmes", boé an anaon, en breton
Réalisation : Alexandre de Seguins. Coproduction Iségoria

Littoral, l'ostréi-conteur